L'Argentin Lionel Messi (Barcelone) domine le classement mondial des revenus annuels avec 33 millions d'euros devant David Beckham et Cristiano Ronaldo, selon un dossier à paraître mardi dans France Football.

Le top 20 international est logiquement dominé par Messi, le triple ballon d'or avec 33 millions d'euros, soit en décomposant, un salaire annuel de 10,5 M EUR (875.000 euros mensuels), 1,5 M EUR de primes et 21 M EUR de contrats publicitaires et opérations diverses.

Suivent sur le podium l'Anglais David Beckham, exilé aux Los Angeles Galaxy avec 31,5 M EUR annuels de revenus (salaire annuel 4,8 M EUR, soit 400.000 euros mensuels; 700.000 euros de primes et 26 M EUR de contrats publicitaires et autres), et le Portugais Cristiano Ronaldo (Real Madrid) avec 29,2 M EUR annuels de revenus (salaire annuel de 13 M EUR, soit un salaire mensuel de 1,08 M EUR; 700.000 euros de primes et 15,5 M EUR de contrats publicitaires et autres).

Les deux seuls Français du Top 20 sont Nicolas Anelka (Shanghai Shenhua/Chine) en 14e position avec 13 M EUR annuels (soit un salaire annuel de 8,6 M EUR; soit 710.000 EUR par mois, 600.000 euros de primes et 3,8 M EUR d'autres sources) et Franck Ribéry (Bayern Munich) en 20e position avec 11,6 M EUR annuels (salaire annuel de 10 M EUR; soit 833.000 par mois; 600.000 euros de primes et 1 M EUR de contrats publicitaires).

En Ligue 1, le numéro un est Hazard (Lille) avec 5,5 M EUR annuels.

Pour les entraîneurs, sans surprise, c'est le Portugais José Mourinho (Real Madrid) qui arrive en tête avec 14,8 M EUR annuels. Il est suivi par l'Italien Carlo Ancelotti (Paris SG) avec 13,5 M EUR (6 M EUR de salaire annuel, une prime de licenciement Chelsea de 7,2 M EUR et une pige pour Sky Italie). Le premier Français du classement est 4e, c'est Arsène Wenger (Arsenal) avec 9 M EUR annuels.