La presse revient sur cette remontée folle du Real Madrid, qui comptait deux points de retard à l'issue de la 27ème journée de championnat. Dix rencontres plus tard, les Madrilènes en comptent sept d'avance. Si les Merengue ont réussi à être champions, ils le doivent à plusieurs hommes en forme dont Thibaut Courtois.

Depuis la reprise du football post-coronavirus, le portier des Diables a multiplié les clean sheets et les arrêts importants, lui qui a vécu beaucoup de soirées tranquilles. Il était peu mis à l'épreuve mais restait toujours très concentré pour effectuer au mieux le peu de boulot qu'il avait. Après un début de saison mitigé où il était la cible de nombreuses critiques émanant de la presse espagnole, l'ancien gardien de Genk a récolté de nombreuses louanges. Marca évoque un "Courtois gigantesque qui a pu sauver les siens". De son côté, AS dit que Courtois était l'un des piliers des Madrilènes cette saison. "Après une première saison mouvementée, il a toujours eu confiance en lui malgré les critiques. Courtois remporte son troisième Zamora (trophée du gardien de but avec le plus de clean sheets), son premier en tant que gardien de but du Real. Un géant", relaie le média espagnol, cité par Sudpresse. De son côté, El Pais avance que, tout au long de la saison, Courtois était comme "une armure incassable qui protégeait ses adversaires, blindée comme jamais auparavant". 

Par contre, les deux médias qui suivent le Real Madrid de près sont moins euphoriques en ce qui concerne la saison d'Eden Hazard. Comme de nombreux observateurs, les deux médias espagnols s'attendaient, forcément, à mieux. Marca met Hazard dans le même panier que Jovic: "On s’attendait à ce que lui et Luka Jovic amènent le Real au niveau supérieur cette saison. En raison de leurs qualités et des investissements réalisés par le club. Cependant, la contribution d'Hazard a été limitée en raison de ses blessures. Jovic a eu du mal à s’adapter au niveau". De son côté, AS regrettait la blessure d'Hazard face à Thomas Meunier lors du match de poule contre le PSG. "Les blessures lui ont coûté sa première année à Madrid. Et juste au moment où il a commencé à revenir, Meunier l'a renvoyé en dehors du terrain. Il a ruiné la première saison d’Hazard. L’interruption lui a donné le temps de se remettre en forme, mais il n’est pas revenu comme il fallait".

La saison des deux Madrilènes n'est pas encore terminée. Hazard pourrait quelque peu sauver sa saison s'il parvient à amener le Real Madrid plus loin en Champions League. Un défi qui s'annonce périlleux car les troupes de Zizou ont été défaites lors du match aller face à Manchester City (1-2). Heureusement, Hazard devrait revenir en bonne forme pour ce match, lui qui a été pas mal économisé sur cette fin de saison. Face à De Bruyne et un City en bonne forme, la tâche sera compliquée mais impossible n'est pas Eden.