Michel Platini va démissionner de son poste de président de l'UEFA (Union européenne de football). Il "remettra sa démission de président de l'UEFA à l'occasion du prochain congrès de l'organisation", ont indiqué les avocats du Français lundi après que le Tribunal arbitral du sport (TAS) a réduit la suspension de Platini de six à quatre ans.

Le 21 décembre, Platini avait été suspendu huit ans par la justice interne de la FIFA (Fédération internationale de football), et donc privé de toute activité liée au football, une peine réduite à six ans en appel en février.

Mis en cause à la suite de la révélation d'un paiement de 1,8 million d'euros reçu en 2011 de Joseph Blatter en rémunération d'un travail de conseiller du président de l'instance mondiale, Platini avait saisi le TAS, la plus haute juridiction sportive, devant lequel il avait plaidé sa cause le 29 avril.


L'UEFA ne nommera pas de président par interim jusqu'au Congrès électif

L'UEFA a annoncé lundi qu'elle ne nommerait pas de président par interim avant la tenue d'un Congrès électif qui devra désigner le successeur de Michel Platini, dont la suspension n'a été réduite que de six à quatre ans par le TAS.

L'instance européenne a précisé dans un communiqué qu'un Comité exécutif se réunirait le 18 mai à Bâle (Suisse) en marge de la finale de l'Europa League entre Liverpool et le FC Séville pour décider de la date d'un futur Congrès.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a mis un coup d'arrêt brutal lundi à la carrière du patron de l'UEFA dont la suspension de toute activité liée au football a été maintenue mais réduite à quatre ans.

L'ancien meneur de jeu de l'équipe de France a annoncé dans un communiqué qu'il démissionnait de la présidence de l'UEFA "pour poursuivre (son) combat devant les tribunaux suisses", tout en dénonçant "une profonde injustice".