Michel Platini, président de l'UEFA, va faire appel lundi de sa suspension de huit ans de toute activité liée au football, après avoir accusé réception des motivations de la sanction prise par la justice interne de la FIFA, a annoncé samedi son avocat Me Thibaud d'Alès.

"Nous confirmons avoir reçu dans la nuit de vendredi à samedi les motivations de la sanction. On va les lire, les analyser et déposer un appel lundi devant la commission de recours" de l'instance, a en effet déclaré Me Thibaud d'Alès à l'AFP. 

Autrement dit le parcours judiciaire continue pour Michel Platini, du moins au niveau de la justice interne de la FIFA qui l'a autorisé à faire appel après l'avoir informé des motivations de sa suspension. 

Quel que soit le verdict final, Michel Platini ne sera de toute façon pas le prochain patron de la FIFA, dont l'élection aura lieu le 26 février, l'ancien meneur de jeu des Bleus ayant retiré sa candidature. Si sa suspension était annulée en appel, il pourrait par contre retrouver son poste à la tête de l'UEFA, avant l'Euro-2016 en France.