Le coach liégeois est conscient de l'importance de ce second match contre les Allemands.

"Si on veut faire une bonne prestation contre Francfort, on doit partir sur les bases du match aller", prévient Michel Preud'homme. "Mais il faudra faire un petit truc en plus pour espérer gagner ce match, ou du moins prendre quelque chose."

Car la défaite est interdite pour le Standard, sous peine de devoir dire au revoir à son espoir de passer l'hiver européen.

Avantage pour les Rouches, ils évolueront devant leurs supporters, alors qu'ils n'ont plus perdu à domicile en Coupe d'Europe depuis décembre 2014. "On va essayer de maintenir cette tradition", lance encore le coach.

Et ce sera sans les supporters de Francfort, puisque le traitement de l'appel interjeté par le club allemand a été postposé à la mi-novembre. "C'est toujours mieux d'avoir des supporters des deux camps, et c'est regrettable d'en arriver à des situations comme celle-là", ajoute le mentor des Rouches. "Mais on peut comprendre qu'i y ait des décisions prises en cas d'excès."

Autre absent de ce match, le gardien Milinkovic-Savic. Mais le tacticien liégeois n'a pas souhaité s'épancher sur le sujet.

Nicolas Gavory pour sa part a pris part à l'entraînement de ce matin et a été retenu par Michel Preud'homme.

Le groupe pour Standard-Francfort