Mogi Bayat, licencié la semaine passée du poste de manager du Sporting Charleroi, a déclaré dans plusieurs journaux parus lundi qu'il avait été contacté par plusieurs clubs, belges mais aussi un club étranger. Il se voit plutôt rester dans le football belge. "J'ai été contacté par plusieurs dirigeants de clubs en Belgique, mais je n'ai encore rencontré personne. Jusqu'il y a quelques jours, j'avais la certitude de rester en Belgique. Maintenant, je viens de recevoir une proposition intéressante d'un club d'un autre continent qui veut m'intégrer dans sa structure. Je vais les écouter, mais il y a plus de chances que je reste en Belgique", déclare Mogi Bayat dans Sud Presse et Le Soir.

Mogi Bayat a également reçu sa licence d'agent de joueurs, "mais c'est la possiblité la moins probable".

L'ancien manager des Zèbres a également confié que des joueurs comme Dufer, Rossini, Iakovenko, Leye, Bulykin et Zukanovic auraient pu débarquer au Mambourg si le président Abbas Bayat avait donné son feu vert. "On n'aurait pas pu les prendre tous, bien sûr. Mais deux ou trois. Vraiment, on avait les possibilités financières de faire mieux" dit-il dans Sud Presse.