L’AS Monaco est devenue la 4e équipe française à se qualifier pour la finale de la C1 grâce à son match nul (2-2) face à l’équipe anglaise de Chelsea, en demi-finale retour de la Ligue des champions, mercredi à Londres.

Les Monégasques, qui seront opposés aux Portugais du FC Porto en finale le 26 mai à Gelsenkirchen (Allemagne), avaient fait le plus dur à l’aller en l’emportant 3-1 grâce à deux buts dans le dernier quart d’heure de Fernando Morientes et Shabani Nonda.

Largement ballotés en première période et menés dès la 22e minute sur un but de Gronkjaer, les Monégasques, dominés au milieu de terrain, ont été virtuellement éliminés à la 44e minute quand Lampard trompait Roma après un une-deux avec Gudjohnsen.

Mais alors que Morientes avait manqué une occasion en or à la 41e minute, Ibarra, prolongeant une tête de Morientes, réduisait le score dans les arrêts de jeu de la première période, qualifiant à nouveau les siens.

Au retour des vestiaires, l’entraîneur Didier Deschamps avait fait sortir Squillaci, revenant juste de blessure, pour rééquilibrer son équipe. Ibarra, mal à l’aise au milieu de terrain, retrouvait son poste d’arrière droit où il avait été étincelant à l’aller, Givet glissant dans l’axe au côté de Rodriguez.

L’édifice était alors beaucoup plus solide et malgré quelques alertes, le changement s’avérait payant, Monaco trouvant le salut encore une fois par Morientes, qui, sur un une-deux avec Bernardi, trompait Cudicini. Rothen, fou de joie - lui qui avait longtemps été incertain -, venait fêter le but avec son entraîneur.

A 2 à 2, Chelsea devait alors marquer trois nouveaux buts pour se qualifier, autant dire que la mission était quasiment impossible.

Ranieri faisait bien entrer Crespo, Johnson et Parker, mais les Anglais devaient se contenter de ce nul. Et pourront longtemps regretter leurs errements du match aller.

Monaco peut maintenant espérer rejoindre Marseille, seul club français à avoir remporté la C1, en 1993 (victoire 1-0 contre le Milan AC).
Buts: Chelsea: Gronkjaer (22), Lampard (44)
Monaco: Ibarra (45+2), Morientes (60)