Versée dans un groupe de cinq équipes, la Belgique devra également affronter l'Estonie et Chypre.

À Saint-Petersbourg, ce sont Alexandr Kerzhakov et Oliver Bierhoff qui ont scellé le sort des nations européennes. Le tirage de la zone Europe a rendu son verdict.

En évitant la France et l'Italie, épouvantails du pot 2, la Belgique peut souffler. Sur la route vers la Russie, les Diables devront en découdre avec les Bosniens, déjà versés dans notre groupe qualificatif pour l'Euro 2016. Chypre restera également au menu des hommes de Marc Wilmots, qui affronteront également la Grèce et l'Estonie.

Le premier de chaque groupe sera immédiatement qualifié pour la Coupe du Monde 2018. Les huit meilleurs deuxièmes devront quant à eux passer par la case "barrages" avant de valider leur ticket pour la Russie.

Le groupe A, qui regroupe les Pays-Bas, la France et la Suède, fera office de "groupe de la mort", même si le duel entre Espagnols et Italiens dans le groupe G vaudra également le détour.


LES NEUF GROUPES

Groupe A : Pays-Bas, France, Suède, Bulgarie, Belarus, Luxembourg

Groupe B : Portugal, Suisse, Hongrie, Iles Féroé, Lettonie, Andorre

Groupe C : Allemagne, République tchèque, Irlande du Nord, Norvège, Azerbaidjan, Saint-Marin

Groupe D : pays de Galles, Autriche, Serbie, Irlande, Moldavie, Géorgie

Groupe E : Roumanie, Danemark, Pologne, Monténégro, Arménie, Kazakhstan

Groupe F : Angleterre, Slovaquie, Écosse, Slovénie, Lituanie, Malte

Groupe G : Espagne, Italie, Albanie, Israël, Macédoine, Liechtenstein

Groupe H : BELGIQUE, Bosnie, Grèce, Estonie, Chypre

Groupe I : Croatie, Islande, Ukraine, Turquie, Finlande