Football

Mons et Bruges se replacent

M. V.H.

Publié le - Mis à jour le

Alors qu'Anderlecht a gagné une fois de plus et que l'Antwerp a cédé la lanterne rouge à Charleroi, deux équipes réalisent la toute bonne opération du week-end : Mons, vainqueur au Lierse et qui a maintenant 5 points d'avance sur le premier descendant, et Bruges, qui s'empare de la troisième place et revient dans le sillage du Standard.

Le match important était évidemment celui qui opposait à Deurne l'Antwerp et Charleroi. A la recherche d'une première victoire depuis la dixième journée, en octobre 2003, les Anversois étaient plutôt mal embarqués puisque juste avant le repos, ils étaient menés 0-1 (but de Sama à la 23e) et n'en menaient pas large. Un si petit écart était même presque flatteur pour eux. Oui mais voilà : en football, ce sont les buts qui compte, et avant le retour aux vestiaires, Evens fit parler son jeu de tête et trompa un Laquait pour une fois aux abonnés absents.

Moment psychologique : c'est ainsi qu'on qualifie les dernières minutes de la première mi-temps. Marquer à cet instant procure un avantage, encaisser, un coup au moral. Et pendant la pause, Robert Waseige a apparemment eu du mal à requinquer celui de ses joueurs. On ne rejouait pas depuis que cinq minutes qu'un autre coup de massue allait frapper les Zèbres : Kargbo, d'un superbe arrêt, avait suppléé Laquait, battu. Un arrêt de la main qui, même s'il était beau, valut l'expulsion de son auteur et un penalty à l'équipe locale. Goots le convertit pour donner un avantage définitif aux siens.

Privé de son meilleur défenseur, Charleroi allait ensuite perdre tout son axe défensif alors que Sama se voyait montrer un deuxième carton jaune. A neuf contre onze, la mission était quasiment impossible et quand Gomez fit 3-1, c'en était fini. Charleroi retrouve la lanterne rouge, que lui a grâcieusement cédé son hôte du jour.

Avec ces deux-là bien calés en fond de tableau, les autres menacés pouvaient se donner de l'air. Mons, en déplacement au Lierse, avait sur le papier la tâche la moins ardue. Même si... les deux équipes sont spécialistes des partages et il n'eût donc pas été illogique qu'elles s'en retournent avec un point. Mais une erreur de Mardulier permit à Niemi d'ouvrir la marque. Ensuite, Casto fut le héros montois en sauvant d'abord une balle sur la ligne avant de marquer le deuxième but, assurant la victoire et la bonne opération du jour à ses couleurs.

Dans le Limbourg, Saint-Trond recevait Heusden dans un derby qui s'annonçait prometteur. A la moitié de la première période, un but contre son camp d'Euvrard obligea les visiteurs à courir après le score. Mais peu avant l'heure de jeu, se produisit l'évènement attendu de nombreux amateurs de foot : Oulare, après presque 5 ans, marqua un nouveau but dans le championnat de Belgique. Cela ne suffit pas à émouvoir Mbonabucya qui, d'un tir puissant, offrit la victoire aux Trudonnaires à dix minutes de la fin.

Lokeren avait la tâche la plus difficile : la nouvelle équipe de Filip De Wilde se déplaçait en effet au Parc Astrid. Mais en première mi-temps, on ne vit pas la différence entre les deux équipes et le 0-0 au marquoir était tout à fait logique. Hugo Broos lança alors Wilhelmsson dans la bagarre. Un bon coup de l'entraîneur anderlechtois puisque le Suédois ouvrit la marque. Mais, alors qu'on pensait que le plus difficile était fait pour les Bruxellois, Tailson égalisa pour Lokeren. Il fallut un coup franc peu orthodoxe de Zewlakow pour donner la victoire au leader qui compte désormais 18 points d'avance sur le Standard.

Restons dans le haut du classement avec les matches de dimanche et Bruges, qui se déplaçait à Gand à 13h00 pour les besoins de la télévision. Les champions en titre l'ont emporté dans la douleur, une victoire que l'on pourrait bien estimer flattée. Certes, il y eut cette occasion en or galvaudée par Mendoza en fin de première mi-temps mais le partage aurait été plus logique. C'est sur penalty, provoqué par une faute sur Ceh dans les dernières minutes, que Simons a offert la victoire à ses couleurs dans les dernières minutes. Du coup, le Standard, et une place au tour préliminaire de la Ligue des Champions, n'est plus qu'à trois unités.

Même si cette fois ce fut plus difficile, Bruges est méconnaissable par rapport au premier tour. L'équipe n'encaisse presque plus (et évite, donc, les buts stupides) et parvient enfin à imposer son jeu en déplacement. De bon augure pour la suite de la saison de la seule formation belge encore engagée sur les trois tableaux.

Non loin de là et à une heure plus habituelle, Mouscron se déplaçait au Cercle et voulait évidemment conserver sa troisième place. Mais les hommes de Jerko Tipuric ont donné un coup de pouce à leurs colocataires en accrochant l'équipe de Georges Leekens. Zewlakow avait ouvert la marque peu avant le repos mais à dix minutes de la fin, Arijs a concrétisé la domination de son équipe en deuxième mi-temps. 1-1 score final donc.

Enfin, ceux dont on ne parle pas mais qui gagnent ont encore remporté les trois points. Effectivement, Westerlo est allé s'imposer 0-3 à Beveren, avec dans le rôle clef Tosin Dosumnu, auteur de deux buts. Peu impressionnés par les Ivoiriens, les Campinois ont dépassé Genk au classement et ne sont pas à négliger dans la course à l'Europe.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous