Cette avant-dernière journée était évidemment sous le signe du maintien puisque toutes les autres décisions étaient déjà tombées. Cinq équipes étaient encore concernées : le CS Bruges, Mons, Charleroi, Heusden et l'Antwerp. Les trois dernières étant dans la situation la plus précaire.

La tâche la plus difficile de la soirée incombait certainement à Heusden-Zolder, en déplacement au Lierse. Avec les problèmes extra-sportifs que connaissent les Lierrois, ces derniers jouaient peut-être le dernier match de leur histoire à domicile en D1. Les joueurs, eux, voulaient offrir un beau cadeau d'adieu à leur public et se mettre en valeur pour des acquéreurs potentiels. Les Limbourgeois, pour leur part, étaient des plus motivés et ont d'emblée pris la direction des opérations.

Mais, contre le cours du jeu, c'est l'équipe locale qui a ouvert le score grâce à un but de Marc Schaessens qui fêtait ainsi de belle manière son 500e match en D1. Trois minutes plus tard, Sels doublait la marque et on n'eut pas le temps de reprendre ses esprits que Fassotte avait déjà fait 3-0. Peter Balette eut beau aligner 4 attaquants en deuxième période, c'est Hompson qui fixera les chiffres à 4-0.

La tâche de Charleroi n'était pas des plus aisées non plus, avec un déplacement au Standard. Battus à Bruges, les Liégeois devaient une revanche à leur public pour leur dernier match à domicile de la saison. Mais les Carolos et leur nouveau mentor Jacky Mathijssen étaient bien décidés à ne pas se laisser faire. Si en première mi-temps, les débats étaient équilibrés et l'équipe locale a donné l'impression de jouer le jeu, cette dernière a complétement galvaudé sa deuxième mi-temps. Les Zèbres ne demandaient pas mieux et Ikpeba a profité d'un piège du hors-jeu mal tendu pour aller faire 0-1.

Déjà mécontent, le public devint dès lors furieux et commença à conspuer ses joueurs qui le méritaient bien. Ceux-ci ont eu la réaction nécessaire et sont partis à la chasse à l'égalisation. Emile Mpenza a trouvé le chemin des filets pour son dernier but à Sclessin probablement avant longtemps. Il restait alors quelques minutes à jouer et, malgré les derniers efforts des Liégeois, le score ne bougea plus.

Enfin, l'Antwerp était le mieux placé des mal lotis. La lanterne rouge recevait en effet Saint-Trond, complètement démobilisé depuis le début de l'année et qui n'a plus depuis longtemps rien à gagner ou à craindre. Mais les Trudonnaires ont semble-t-il retrouvé leurs esprits et ont voulu offrir un beau cadeau à leur ancien entraîneur Jacky Mathijssen, parti au pays noir. Après deux minutes à peine, Mbonabucya avait déjà fait 0-1.

L'Antwerp se procura par la suite un grand nombre d'occasions mais la défense de Saint-Trond - et surtout son gardien Belic - fut tout simplement héroïque. Il ne fait aucun doute qu'ils ont joué le jeu jusqu'au bout. L'égalisation était souvent proche mais ce fut 0-2 par Broux... Quand Sergeant fit méritoirement 1-2 à dix minutes de la fin, il était trop tard pour les Anversois qui ne prendront pas le moindre point alors qu'ils ne l'auraient pas volé. Après la rencontre, Marc Grosjean avait le coeur gros et était désespéré.

La situation la plus folle de la soirée a cependant été vue à Mons. Les Hennuyers ont été balayés 0-9 par Bruges et ont... fait la fête ! Les résultats des adversaires leur permettent en effet de se maintenir parmi l'élite. La réaction du président Leone, hilare, résumait bien la situation : "0-9 ? On n'en a rien à foutre (sic), ce qui comptait c'était de rester en division 1 !" Le CS Bruges, battu 0-2 par Anderlecht, se sauvait aussi.

Reste à voir comment Mons va jouer le jeu la semaine prochaine à Charleroi, lors de la dernière journée qui sera cruciale. Une victoire des Zèbres leur assurera le maintien (et un derby Hennuyer en plus...) En cas de partage, l'Antwerp (qui joue à Beveren) sera condamné mais Heusden se sauvera s'il bat Genk. Si Charleroi est battu, il sera relégué si Heusden ou l'Antwerp s'impose et sera sauvé sinon.

Toujours en Hainaut, La Louvière et Mouscron ont réussi un beau retournement de situation : menés 0-2, ils se sont imposés respectivement contre Beveren et le GBA. Enfin, Genk a battu Westerlo 1-0 et Gan et Lokeren ont partagé 1-1.



   LIENS PUBLICITAIRES
   
   

"Ascenseurs - Nouvelles exigences de sécurité de l'A.R. du 09/03/2003"

Pour faire un peu de sport certaines personnes empruntent l’escalier plutôt que l’ascenseur. C’est bien ! Il n’empêche, nous passons chaque année, plusieurs heures dans les ascenseurs et trouvons normal que les 75.000 appareils du parc belge nous conduisent, en toute sécurité, aux étages voulus.


lalibre.be ne peut être tenue responsable du contenu de ces liens.