Football Au match aller face à Courtai, Polo Mpoku avait été victime de cris racistes. "Ce qui m’énerve, c’est que l’Union belge ne fait rien…"

C’était le 11 novembre dernier. Alors que le Standard venait de s’imposer 0-2 sur la pelouse de Courtrai, Paul-José Mpoku, buteur, se présentait en zone mixte et avouait : "Nous avons encore été victimes d’insultes racistes. En fin de match notamment, l’un d’eux a à nouveau mimé le comportement d’un singe. C’est à chaque fois pareil, ici…"

Si le supporter en question s’était excusé le lendemain, via le réseau social Instagram, auprès du capitaine des Rouches ("J’étais un peu surpris qu’il ait le courage de s’excuser mais peut-être avait-il bu, ou peut-être était-il influencé"), Courtrai n’avait finalement pas été sanctionné par les instances du football belge, pour "manque de preuve".

(...)