Dare Nibombe devrait profiter des nombreuses absences dans la défense montoise pour effectuer son retour dans le onze de base des Dragons. Mais c'est aussi parce que le Togolais travaille qu'il peut aujourd'hui profiter pleinement de l'instant: «D'après les entraînements, j'ai en effet l'impression que je vais commencer la partie. C'est bien entendu une grande satisfaction eu égard à ce que j'ai enduré. Vous connaissez mon parcours comme moi. On sait que dans le monde du foot, tout va très vite. Mais il est vrai qu'il y a deux ou trois mois, je n'imaginais pas que je rejouerais comme ça dans un onze de départ à Mons.»

Après avoir été versé dans le noyau C, il a essayé un peu partout de se recaser, y compris à l'étranger. Ses pérégrinations l'ont notamment amené du côté du Tivoli: «C'était une négociation entre mon agent et le club mais quand je suis arrivé, le staff n'était même pas au courant que je débarquais pour un test. Je savais alors pertinemment que je n'allais pas rester longtemps à la Raal, un club que j'avais déjà connu avant de signer à l'Albert.» Lors de ce test, Nibombe a eu juste le droit de s'entraîner avec le noyau B et de disputer un match en réserve: «J'ai été frustré par cette situation. Inutile de dire que ma motivation sera encore plus grande ce samedi.»

Celle des autres Montois le sera aussi car il est grand temps de prendre des points: «Au pire, il faut en prendre un. Mais quand je vois comment on a travaillé cette semaine, je sens qu'on va en étonner plus d'un et qu'on va ramener les trois points.» En tout cas, l'international togolais ne fait pas de complexe par rapport à l'adversaire: «Cette équipe n'est pas terrible, mais elle profite du fait qu'elle a bien commencé son championnat. On n'ira pas la fleur au fusil là-bas, mais c'est clair que Mons a le potentiel pour ramener quelque chose.»

© Les Sports 2004