MONS Le contraste était plus que flagrant, samedi soir, entre les vestiaires des équipes locale et visiteuse.

Si le silence régnait en maître dans les rangs montois, ce n'était absolument pas le cas dans le camp anversois où le volume de la chaîne hi-fi de Mohamed Diallo battait son plein à l'issue des débats.

«Nous avons raté le coche! reconnaissait Marco Casto, qui fêtait à cette occasion son retour dans le onze hennuyer. Nous ne pouvons nous en prendre qu'à nous-mêmes car nous avons péché par naïveté! Nous aurions dû tuer le match avant le repos en profitant de notre supériorité numérique face à une phalange qui devait composer sans pas moins de sept titulaires ! Malheureusement, nous n'avons pas suffisamment pressé nos adversaires pour nous mettre rapidement à l'abri.»

«Nous avons trop reculé»

Après l'exclusion de Lardenoit à la trente-septième minute de jeu et les réalisations de Malusci et de Niemi, l'Albert pensait sincèrement avoir fait le plus dur pour empocher l'intégralité de la mise en jeu face à Beveren.

Les Dragons tombèrent, toutefois, dans leurs travers en deuxième période en affichant une frilosité incompréhensible.

«Je ne remettrai certainement pas en cause la tactique prônée par notre coach même si je trouve que nous avons eu tendance à trop reculer après le repos. Nous aurions dû penser à plus porter le danger devant le but adverse. Ce partage nous oblige, une fois de plus, à regarder dans le rétroviseur pour voir ce que nos poursuivants ont fait ce week-end. Cela en devient stressant car nous ne sommes pas, encore, mathématiquement sauvés...»

Une pression que Wamberto aimerait, cependant, que ses partenaires évacuent au plus vite afin de terminer la saison plus libérés.

«La direction de Mons doit comprendre que nous essayons de faire de notre mieux! commente le meneur de jeu du matricule 44. Ce n'est pas en mettant les joueurs au pied du mur chaque semaine qu'elle parviendra à retirer le meilleur de chacun d'entre nous. Arrêtons de se prendre inutilement la tête et jouons, simplement, au football. Les résultats suivront à coup sûr car nous disposons d'assez de qualité et d'expérience pour maintenir le club parmi l'élite.»

© Les Sports 2004