L'avocat a laissé tomber sa cliente.

Dimanche passé, nous apprenions que Neymar, était accusé de viol par une Brésilienne. Selon les dires de Najila Trindade, le joueur du PSG l'aurait forcée à avoir un rapport après que celle-ci lui ait "demandé d'arrêter" quand il lui a dit qu'il n'avait pas de préservatif. Les faits se seraient déroulés en mai dans la capitale parisienne.

La jeune femme a rencontré un nouveau revers cette semaine puisque son avocat, Danilo Garcia de Andrade, a décidé de quitter le navire. Ce dernier avait pressé la Brésilienne de lui transmettre la fameuse tablette sur laquelle se trouverait l'enregistrement de Neymar, au moment des faits, pouvant l'incriminer. L'avocat avait menacé Najila Trindade de la laisser tomber dans le cas contraire.

Mais ce qui a définitivement mis fin à leur collaboration est l'accusation portée par la jeune femme à l'égard de son avocat. Cette dernière a, en effet, argué que Danilo Garcia de Andrade aurait participé au cambriolage de son appartement au cours duquel l'appareil contenant la vidéo du joueur a disparu. "Elle m'accuse en prétendant que la géolocalisation de son appareil pointe dans mes bureaux, s'est emporté l'avocat. Ma cliente a une posture totalement contraire à l'éthique, au bon sens et à la vérité... J'adorerais avoir cette tablette, je pourrais ainsi la remettre à la police afin de l'utiliser à renforcer sa condition de victime... Mais je renonce car la relation entre un avocat et sa cliente est basée sur la confiance, et dans ce cas, je n'ai plus confiance. J'espère que la vérité sera établie".