Les Diables Rouges doivent normalement disputer un match amical le 3 mars prochain, mais l'adversaire fait toujours défaut. Selon le journal Le Soir dans son édition de mercredi et plusieurs autres médias flamands, l'Union Belge de football (URBSFA) était prêt à donner mardi son accord pour recevoir à cette date l'Irlande du Nord au stade Roi Baudouin.

Mais le sélectionneur fédéral Dick Advocaat aurait pensé dans un premier temps qu'il s'agissait non pas de l'Ulster, mais de l'autre Irlande (l'Eire), celle de Giovanni Trappatoni éliminée sur le fil par la France en barrage pour la Coupe du monde en Afrique du Sud.

Se rendant compte de sa méprise ce mardi, Advocaat aurait alors décidé d'annuler l'organisation de ce match amical, préférant affronter un adversaire de plus gros calibre. Reste à en trouver un, ce qui n'est pas chose évidente. Ce ne seront en tous cas pas l'Eire, qui affrontera le Brésil à cette date, ni la Serbie (contre l'Algérie), ni les Pays-Bas (contre les Etats-Unis), ni non plus la Roumanie (contre Israël), ni encore moins la France ou l'Espagne, opposée l'une à l'autre. Allemagne-Argentine, Suisse-Uruguay et Slovaquie-Norvège figurent également au programme de cette journée.