Daniel Opare sera-t-il la révélation du Standard, voire de la D1 ? Il est évidemment beaucoup trop tôt pour répondre à cette question, mais l’arrière droit ghanéen entend bien couronner de succès sa première saison à Sclessin. "Je veux aider le Standard à revenir au t op, donc à se qualifier pour la Coupe d’Europe et à gagner la Coupe de Belgique", lance le défenseur de 19 ans.

Sur le plan personnel, Daniel Opare est bien décidé à accumuler du temps de jeu. Il n’a joué qu’une dizaine de matches ces deux dernières années au Real Madrid. Et encore, jamais avec l’équipe A, seulement avec l’équipe B, le Real Madrid Castilla, qui joue en "Segunda Division B". "Je suis venu ici pour jouer. Back droit, back gauche peu importe du moment que je suis sur le terrain. Je sais que le Standard a transféré un autre back droit. Ciman a ses qualités, j’ai les miennes. Le coach choisira l’homme qu’il estime être le meilleur pour l’équipe. Ce qui est certain, c’est que je devais être transféré. Le Real est un très grand club mais c’était devenu très difficile pour moi d’y recevoir une chance en équipe première. Le manque de temps de jeu m’a coûté une participation à la Coupe du Monde avec le Ghana. Le Mondial 2014 est ma priorité. Je rêve d’y participer. Ainsi qu’aux JO de 2012."

L’international ghanéen (20 sélections en Espoirs et une avec l’équipe A) pouvait aller en Angleterre, notamment à West Ham. Lyon était aussi très intéressé. Mais c’est au Standard qu’il a signé son contrat (trois saisons plus une en option). "Je ne voulais plus perdre mon temps. Le Standard est l’un des meilleurs clubs en Belgique et m’offre la possibilité de relancer ma carrière. Le championnat belge est plus physique, mais, malgré mon gabarit, je suis aussi un joueur plus physique que technique. Tout le monde m’a très bien accueilli. Egalement en ville Les gens sont très chaleureux."