© BELGA

Football

Oguchi Onyewu, l'invité surprise

David De Myttenaere

Publié le - Mis à jour le

Oguchi Onyewu ne devait pas jouer contre Anderlecht. Ni le 26 novembre ni ce mercredi, puisque le défenseur américain devait alors purger son quatrième et dernier match de suspension. Au terme d'un énième recours pour ramener sa «punition» à trois journées, l'arrière central a obtenu gain de cause: il peut jouer le «choc».

«Je suis heureux de pouvoir rejouer», commente Oguchi Onyewu. «Il se fait que ce retour tombe contre Anderlecht mais j'aurais été tout aussi content de rejouer contre le Lierse.»

Pas faciles, ces procédures

Privé de rencontres avec l'équipe première depuis la victoire contre Westerlo, l'Américain a profité de sa mise à l'écart pour progresser sur le plan individuel:

«C'était des vacances... Non, je rigole. Cela n'a pas été facile. Avec toutes ces procédures administratives. Pour le reste, je me suis encore plus entraîné que d'habitude. J'ai joué un seul match en réserves qui s'est changé en séance de fitness intensif puisqu'on a terminé à 9... Je me sens reposé et plus fort qu'avant ma suspension.»

Lors d'un «sommet» que, désormais, le Standard doit gagner. «On est obligé de gagner chaque semaine, que ce soit contre Anderlecht ou une autre équipe», nuance Oguchi Onyewu. «Le Sporting est une bonne équipe mais ce n'est pas la seule. C'est l'occasion rêvée pour reprendre confiance? Je sens que le groupe est toujours confiant. On a besoin des trois points et on est capable de gagner.»

Au lieu d'être leader avec deux points d'avance, le Standard est deuxième à trois longueurs du Sporting. Avec, donc, une pression accrue. Et on a vu ce que cela a donné quand les Rouches ont joué sous pression... comme en deuxième mi-temps contre La Gantoise, par exemple. Le 4 sur 15 l'atteste, d'ailleurs. «Je ne sais pas pourquoi mais les trois derniers matches n'ont pas été à la hauteur des espérances», avoue celui qui avait entamé sa suspension au Brussels.

Pression ou concentration?

«Ce n'est pas une question de pression mais de concentration», estime le joueur qui sera suspendu au Lierse en cas d'avertissement. «Si on joue à notre meilleur niveau, il n'y a pas de problème. Plus de pression sur moi vu tout ce que le club a fait pour que je joue? Non, moi je reste cool. C'est un match spécial mais pas parce qu'Anderlecht me voulait, mais parce que c'est mon retour à la compétition, qu'on est à trois points et que c'est le dernier match de l'année à domicile.»

Et, qui sait?, peut-être le match d'adieu d'Oguchi Onyewu devant ses supporters en cas de départ surprise au mercato d'hiver... S'il reste, il aura l'occasion de progresser aux côtés d'un joueur expérimenté comme Jorge Costa, «un joueur expérimenté qui peut aider toute l'équipe dans la lutte pour le titre.»

© Les Sports 2005

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous