L’attaquant de la Samp coûterait 3 millions et gagnerait 700.000 euros par an.

Anderlecht va-t-il présenter son nouvel attaquant cette semaine ? En tout cas, des négociations sont bien avancées avec la Sampdoria pour l’attaquant Okaka (25 ans). Son prix de transfert serait de 3 millions. Anderlecht veut le payer en plusieurs parties, les Italiens veulent la somme en une fois. L’attaquant de la Samp est bel et bien la piste numéro 1 d’Anderlecht, malgré les tentatives de contre-pied de Herman Van Holsbeeck. Selon certains médias italiens, Okaka pourrait gagner 700.000 euros par an au Sporting. Un accord aurait déjà été trouvé avec l’agent du joueur. D’autres prétendent même qu’il a quitté le centre d’entraînement de son club vendredi. En tout cas, il n’était pas au Stade Vanden Stock, hier. Okaka totalise une sélection en équipe nationale italienne mais n’a marqué que quatre fois en 32 matches, la saison passée. Formé à l’AS Rome, il a déjà joué dans huit clubs.

L’autre dossier chaud - celui de Mbark Boussoufa - n’a pas avancé du tout ce week-end. Le prix demandé par le Lokomotiv Moscou n’a pas baissé, et une partie de la direction du Sporting se demande si un gros effort financier pour un contrat d’un an pour un joueur de 30 ans vaut vraiment la peine. Elle estime que tant que Praet n’est pas parti, il ne faut pas prendre de risques avec Boussoufa. Et si Bouss est vraiment trop cher, la piste de l’Égyptien Trezeguet pourrait même être rouverte en cas de départ de Praet. Boussoufa, lui, est disposé à faire des efforts. Il a même annoncé sur son compte Twitter : "L’aspect matériel n’est pas le plus important", sous-entendant qu’il veut surtout à nouveau être heureux.