La déconvenue de Zulte face à Gand (2-7) le 18 avril dernier restera le dernier match de la carrière d'Olivier Deschacht. A 40 ans, le défenseur central et ex-back gauche a décidé d'arrêter après un parcours impressionnant qui aura duré près de deux décennies. Il a annoncé la nouvelle sur le compte Twitter de Zulte-Waregem.

 

Après avoir porté les couleurs de la Gantoise puis de Lokeren lors de sa formation, Deschacht était arrivé à Anderlecht à l'âge de 16 ans. Son aventure avec les Mauves, riche de 17 saisons, marque la carrière d'un joueur qui est toujours parvenu à repousser ses nombreux concurrents sur le banc.

Avec les Bruxellois, l'arrière a gagné neuf titres de champion de Belgique, autant de Supercoupe et une Coupe de Belgique conquise en 2008. Il a marqué son époque grâce à sa régularité, sa fidélité envers le RSCA et son jeu propre tout en maîtrise. Fait étonnant: malgré sa position de défenseur, il n'a récolté que deux cartons rouges durant toute sa carrière.

602 matches avec le maillot d'Anderlecht, un record

Celui qui a également évolué au poste de latéral gauche a inscrit 15 buts et donné 29 passes décisives tout au long de sa carrière, un bilan honnête pour un défenseur. 

Mais depuis ses débuts un soir d'hiver en 2001 à Beveren où il avait remplacé Bertrand Crasson, Deschacht a surtout disputé 689 rencontres dont 602 sous le maillot anderlechtois. S'il est le joueur qui a porté le plus de fois la vareuse mauve dépassant Paul Van Himst en 2016, son aventure avec Anderlecht s'est terminée de façon particulière. Fraîchement arrivé, Marc Coucke ne lui avait pas proposé de nouveau contrat. "J'ai pardonné à Coucke mais la cicatrice reste", nous avait-il confié en mars 2020.

L'international belge qui a défendu les couleurs des Diables Rouges à vingt reprises était parti ensuite à Lokeren. La faillite du club quelques mois plus tard aurait pu le contraindre à une triste fin de carrière mais il a su rebondir une énième fois à Zulte-Waregem en réalisant deux saisons de haut vol.

Cette saison, Deschacht n'a manqué qu'une rencontre face à Saint-Trond, disputant l'intégralité des autres matchs. Le 16 février dernier à l'occasion de ses 40 ans, il réfléchissait à poursuivre sa grande carrière. "Ce serait une fin en beauté mais Dury me fait douter."

L'entraîneur de Zulte-Waregem n'aura pas réussi à faire changer d'avis "Oli" qui aura marqué l'histoire du football belge à sa manière. Avec sa retraite, c'est aussi une page qui se tourne ce vendredi.