"Suite aux forts soupçons selon lesquels l'entreprise Huawei aurait contribué au développement d'une +alerte Ouïghour+ grâce à un logiciel de reconnaissance faciale, j'annonce que je mets un terme immédiat à mon partenariat me liant à cette société", a écrit l'attaquant de Barcelone, qui avait un contrat d'ambassadeur de la marque depuis 2017.