Ils rejoignent Manchester United, le Bayern Munich, Barcelone, Liverpool, le Real Madrid et le Deportivo La Corogne, qui s’étaient qualifiés précédemment.

Arsenal, le grand perdant de la soirée, a en fait été éliminé par La Corogne. La défaite concédée à domicile la semaine passée face au Deportivo (0-2) avait déjà hypothéqué ses chances de qualification. Et la nouvelle défaite (0-1) à Turin face à la Juventus, déjà éliminée, n’aura été qu’anecdotique.

Même en cas de victoire, les Anglais auraient été sortis après le succès du Bayer Leverkusen sur le terrain des Espagnols (3-1), en raison de moins bons résultats dans les rencontres particulières.

Un Bayer qui fait lui la bonne affaire: en battant le Depor pour la deuxième fois, il prend la première place de la poule, ce qui lui permettra de jouer le quart de finale retour chez lui et d’éviter les premiers des autres groupes, dont Manchester ou le Real.

Ce dernier, déjà assuré de la première place du groupe C depuis longtemps, a disputé son premier match sans victoire dans cette deuxième phase, avec il est vrai son équipe B.

Alors qu’il a été mené par deux fois sur le terrain du Panathinaïkos, il a finalement décroché le nul (2-2). Son deuxième but a été inscrit par Javier Portillo, auteur de 36 buts avec l’équipe réserve «merengue» et meilleur buteur de l’histoire du vivier madrilène.

Ce nul permet au Panathinaïkos de se qualifier, ce qu’il aurait fait même en cas de défaite puisque le FC Porto a été battu à Prague, chez le Sparta (2-0).

Le tirage au sort des quarts et des demi-finales aura lieu vendredi à Nyon (Suisse), au siège de l’UEFA. Les quarts de finale aller se dérouleront les 2 et 3 avril.