Le premier choc du championnat de Belgique a accouché d'un match nul 1 but partout (mi-temps: 1-1) entre Anderlecht et le Standard pour la dernière rencontre - houleuse - de la 5-ème journée dimanche au stade Constant Vanden Stock.

Le duel s'est en effet déroulé dans une détestable ambiance. Après la sortie de Jan Polak, le défenseur anderlechtois, dès la 23-ème minute, blessé (ligament croisé du genou déchiré ?) par Igor de Camargo (carte jaune), Axel Wistel, le Soulier d'Or du Standard s'est rendu coupable d'une terrible agression sur un autre défenseur anderlechtois, Marcin Wasylewski, lui fracturant le tibia et le péroné de la jambe droite (fracture ouverte ?) dès la 25e minute de jeu. Witsel exclu, le Standard, réduit à dix, n'en parvenait pas moins à ouvrir la marque à la 36-ème minute par Dieumerci Mbokani. Six minutes plus tard, Guillaume Gillet parvenait à égaliser pour les Bruxellois: 1 à 1, score au repos.

Pour son premier Anderlecht/Standard, l'arbitre de la rencontre Jérôme Nzolo a distribué 7 cartes jaunes et 1 carton rouge. Après une rentrée au vestiaire houleuse dans les couloirs du stade entre les joueurs des deux équipes, la seconde période n'a plus modifié le marquoir malgré les occasions du Sporting d'Anderlecht et les trois grands arrêts de Silvio Proto, le gardien anderlechtois, devant les attaquants liégeois.

Avec 13 points, Anderlecht conserve seul la tête du classement général devant l'étonnant St-Trond (11 pts) chez qui les Mauves se déplacent samedi prochain. Le Standard de Liège, qui concède son 4e match nul de la saison, occupe la 7e place avec 7 points.