Les débuts de l'attaquant Mohammed Tchité sous la vareuse des Diables Rouges, samedi contre l'Estonie à Sclessin, à l'occasion du début de la campagne qualificative pour le Mondial-2010, ne sont pas du tout certains.

Tel est le sentiment qui ressort d'un point de presse organisé mercredi après-midi à Bruxelles par les trois principaux dirigeants de l'Union belge de football. En cause, le statut de l'ancien attaquant du Standard et d'Anderlecht, devenu officiellement belge le lundi 25 août.

Le souci de l'Union belge est que le Rwanda a fait savoir, ce lundi 1er septembre, que par une décision de la FIFA, en date du 10 août 2004, Tchité était lié à la seule fédération rwandaise. Cette décision avait été prise en raison d'une discussion quant à son appartenance puisque le joueur disposait des passeports du Rwanda, du Burundi et de la République démocratique du Congo.

La Fédération rwandaise laisse entendre que cette décision de 2004 est un changement d'appartenance. Or dans l'article 18 du statut d'éligibilité du joueur de la FIFA, un joueur ne peut changer d'association qu'une seule fois dans sa carrière. Si la FIFA confirme ce fait, et une réponse est attendue par l'Union Belge, Tchité ne pourra pas porter le maillot de la Belgique.