© Photonews

Football

Pas de salut pour les Pandas

Emmanuel Thyssen

Publié le - Mis à jour le

Les avocats d’Eupen s’étaient pourtant montrés confiants il y a huit jours (le vendredi 10 juin) à l’issue des plaidoiries devant la Commision belge d’arbitrage du sport (CBAS).

Mais le verdict d’hier est-il vraiment une réelle surprise ? S’il se chuchotait que certains Eupenois étaient déjà au courant de la décision de la CBAS dès jeudi soir, l’officialisation est tombée, par fax adressé à l’URBSFA, à la Pro League, au Lierse et à Eupen vendredi matin : l’Alliance était déboutée de sa plainte à l’encontre de la décision de l’Union belge qualifiant le joueur lierrois Jason Adesanya et jouera en D2.

Ainsi en ont décidé Me Laurent Denis (l’arbitre choisi par l’AS Eupen), Léo Vandevelde (celui de l’Union Belge) et Frédéric Carpentier, président de la CBAS dans le cadre de cette affaire. "Le club prend acte de la décision de la Commission d’arbitrage du sport", notait le communiqué de l’AS.

Du côté de l’Union belge, il s’agit d’un réel soulagement. "L’URBSFA et la "Pro League" sont d’avis qu’avec cette façon de procéder, le KAS Eupen a gravement porté atteinte à la crédibilité du football en général et de la compétition belge en particulier."

Un verdict qui clôt une saison interminable. "La Fédération est satisfaite de pouvoir tourner la page de la saison 2010-2011 et va réfléchir quelle pourra être son approche pour éviter ce genre de situations à l’avenir", notait Steven Martens, le nouveau Secrétaire général de l’Union belge.

Quant à Ludwig Sneyers, le directeur général de la Ligue Pro, il a accueilli la nouvelle avec satisfaction : "Je suis ravi de constater que l’URBSFA souhaite faire évoluer les instances disciplinaires du football rémunéré."

Si la décision déplaît à Eupen, puisse toute histoire être retenue comme leçon pour l’avenir

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous