"Après le match France-Belgique, je vous ai dit qu'il ne fallait pas s'enflammer, balance-t-il tout de go au micro de nos confrères de l'After Foot sur RMC. Ces matches amicaux, ce sont des matches à la con et tout le monde s'en bat les couilles (sic). France-Belgique n'était pas un baromètre."

Dimanche dernier, à ce même micro, Stéphane Pauwels avait joué les voyants: "Je vous l'ai dit au sortir de la rencontre face à la France, on va se faire taper par le pays de Galles, et j'avais vu juste ! Certes, les Diables rouges ont beaucoup de talent et d'individualités formidables. Mais dans le collectif on a des choses à régler. On a des lacunes défensives"

Pour lui, c'est le manque d'équilibre en défense qui nous fait défaut: "On n'a pas de défense ! Depuis le départ de Van Buyten, on n'a pas de stabilité ! Vermaelen ne joue pas au Barça, Denayer est un gamin, Lombaerts ne joue pas au Zenit, Alderweireld n'est pas un arrière-droit, Vertonghen n'est pas un arrière-gauche. Attention, il ne faut pas mal interpréter ce que je dis: j'aime mon pays. J'ai envie que les Diables soient en finale de l'Euro et remportent la compétition, mais nous ne sommes pas prêts actuellement à lutter contre les grandes nations du football."

Et de conclure sur Eden Hazard: "La prestation d'Eden Hazard ? Il a le syndrome Benzema. Sous la liquette des Diables, on lui demande d'avoir la même attitude qu'en club. Mais c'est impossible ! Vous n'allez pas comparer Mourinho et Wilmots quand même ?! Y a rire et rire !"