Vous annoncez un partenariat qui induirait le versement de 4 millions sous peu et de 2 millions avant septembre. On parle donc de long terme...

L’apport de six millions est pratiquement équivalent au budget d’une saison. On peut, rien qu’avec ça, envisager deux ou trois saisons sereines. Vous rendez-vous compte ? Je crois qu’on a déniché la meilleure des solutions (NdlR : Edward Van Daele a d’ailleurs souligné que "six millions, ça me semble même de trop pour le fonctionnement de l’Excel actuel"). Pendant deux ans, nous avons eu une politique financière austère. Il est impossible de faire mieux à ce niveau-là. Je ne dors jamais à l’hôtel pour éviter les dépenses et quand j’invite des gens, je paie pour eux. Ce n’est pas offert par le club. Par contre, la gestion financière sportive pourrait être plus austère.

Mais, pour l'instant, rien n'est signé...

Je n’ai aucun doute quant à la signature sinon je n’engagerais pas mon argent personnel. Il faut juste le temps de préparer les contrats. Quel sera mon rôle ? Ma vie est en Espagne et en Chine mais je serai mentalement ici.

Cet investisseur a préféré garder l'anonymat. Peut-on en savoir plus ?

Un peu comme moi quand je suis arrivé, il ne s’y connaît pas beaucoup sportivement. Il possède de gros moyens et, par les temps qui courent, il préfère investir dans un club de foot.

La piste hispano-argentine est encore ouverte à l'heure actuelle.

Evidemment. Elle est disposée à verser de l’argent, et c’est intéressant d’un point de vue sportif car ce groupe de Madrid a de sérieux joueurs dans son portefeuille.

Qu'en est-il des négociations sur la dette de quatre millions (deux à rembourser à partir de 2010 sur huit ans et deux autres à partir de 2012) due à l'IEG ?

L’IEG est un peu perdue car bloquée administrativement, mais la situation sera bientôt rétablie. Les pouvoirs publics doivent être conscients des efforts entrepris et c’est le club de la ville. Je ne demande pas que la dette soit annulée, mais allégée ou déplacée.

On vous sent gonflé à bloc.

Désormais, je sais que je n’injecte pas dans un gouffre. Je suis à nouveau motivé après deux ans difficiles et j’encourage les gens à venir dans ce nouvel Excel. Mais je sais que je ne récupérerai pas mon argent. Je suis d’ailleurs curieux de voir qui a déjà effectué les efforts financiers que j’ai consentis sans "return".

Vous avez déniché un nouveau sponsor maillot pour les sept derniers matchs et la saison prochaine...

On a reçu cette bonne nouvelle. Il s’agit de Sodraep (Société pour le développement des réseaux d’assainissement d’eau potable, c’est déjà un client de la Ville de Mouscron). Combien investissent-ils ? Ça restera secret ici.