La Macédoine peut s’attendre à une amende de la Fifa. Pendant le match de vendredi, un supporter a sans cesse visé Thibaut Courtois avec un laser. Avant de botter son penalty, Eden Hazard a également été la cible du laser. Dans son rapport d’après-match, la Fédération belge a introduit une plainte auprès de la Fifa.

“J’en avais parlé à l’arbitre, raconte Courtois. Il disait qu’il en avait également été la victime. Mais il n’a rien fait. J’ai essayé de me protéger les yeux de la main. Mais il fallait évidemment que je ne perde pas le ballon de vue. Ce n’est pas la première fois que cela m’arrive. C’était déjà le cas à Osasuna, au Real Madrid et à Barcelone.”

Hazard avait été moins perturbé. “J’ai fermé les yeux, et j’ai marqué mon penalty, sourit-il. Les lasers, cela devient un phénomène de plus en plus récurrent dans le football. J’en avais repéré un lors de notre match amical en Roumanie. Je dois dire qu’en Angleterre, cela ne m’est pas encore arrivé.”

Les instances dirigeantes rigolent de moins en moins avec ce genre d’incidents. Fin 2010, la Belgique avait reçu un avertissement de l’Uefa. Lors de Belgique – Allemagne (0-1) du 3 septembre de cette année-là, un supporter belge avait visé des joueurs allemands. En Belgique, Jelle Van Damme en a été la victime lors d’un match à Anderlecht. À l’étranger, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ont régulièrement la blague.

Des études ont démontré qu’un laser peut provoquer de sérieux dégâts aux yeux.