Une femme a déposé une plainte contre l'entraîneur du club de football La Gantoise, Trond Sollied, pour des faits de moeurs, affirme mercredi Het Laatste Nieuws sur base d'une information confirmée par le parquet de Malines. Trond Sollied nie les faits.

Dans la nuit du 5 au 6 novembre derniers, M. Sollied avait été aperçu ivre dans le dancing La Rocca à Lierre. Il avait alors adopté des comportements très déplacés envers plusieurs femmes. Il avait fini par se disputer avec un couple parce que la femme affirmait avoir été touchée à un endroit intime de son corps.

Cette dernière a ensuite déposé plainte.

La police de Lierre a emmené Trond Sollied au commissariat, où il a été entendu et est resté en cellule jusque dans l'après-midi.

"C'est injuste de m'accuser de faits de moeurs illicites", réagit M. Sollied. "Une tempête dans un verre d'eau? Il n'y a même pas d'eau. Il n'y rien. C'est insensé. Je devrais moi porter plainte parce que l'on me suspecte à cause d'une perception tronquée de ce qu'il s'est réellement passé."