Football Le mal est profond à Marseille. Décryptage.

L’ambiance promet d’être électrique. Les tags qui ont orné les murs du centre d’entraînement de la Commanderie ne laissent pas place au moindre petit doute: ce dimanche contre Monaco, le Vélodrome s’annonce comme une terre très hostile pour les joueurs de l’OM mais aussi et surtout pour l’entraîneur Rudi Garcia et le président Jacques-Henri Eyraud.

Sept mois après avoir été le théâtre d’ambiance bouillante lors de l’épopée en Ligue Europa achevée en finale, l’enceinte est au bord de l’insurrection. Comment Marseille, sorti sans gloire de son groupe de C2 par Francfort, Limassol et la Lazio, sixième de Ligue 1 et qui vient d’être éliminé par une équipe de D4 en Coupe de France a-t-il pu en arriver là ? Éléments de réponse.

(...)