Le comité exécutif se réunit demain soir. L'ordre du jour est fort chargé: rapport de Michel Preud'homme, président de la commission technique concernant le nouveau coach fédéral, rapport de Roger Vanden Stock sur les travaux du «strategic committee» et rapport de Michel Preud'homme sur le plan de formation et de protection des jeunes. Il n'y a pas de garantie qu'une décision soit prise aujourd'hui concernant chacun des dossiers.

Pour ce qui est du «strategic committee» présidé par Roger Vanden Stock, l'exécutif ne se prononcera peut-être pas aujourd'hui. Le plan consiste en une refonte totale de l'organisation de l'Union belge. Un directeur général chapeauterait la Fédération divisée en cinq départements (sportif, juridique, ressources humaines, administratif, financier). Ce directeur empiétera sur les prérogatives du président dont la fonction sera moins importante qu'actuellement. Le comité exécutif serait remplacé par un conseil d'administration qui devra élire son président (Jan Peeters ne sera plus candidat). Roger Vanden Stock n'accepterait la charge que s'il peut rester en place à Anderlecht (pas nécessairement à la présidence du club). Si les clubs ou l'AG refusent ce cumul, le candidat le plus en vue serait Guy Lambeets, troisième vice-président de l'Union belge. Ce plan, de toute manière, ne pourrait être mis en oeuvre avant 2010.

Reste le plan Preud'homme. Les différentes ligues attendant d'avoir un écrit pour se prononcer. Mais il semble acquis, au vu des discussions dans les provinces et à la commission nationale d'études (CNE), qu'au niveau des amateurs pas mal de points de désaccord (indemnités de formation ou utilisation du fonds) sont enregistrés. Des amendements au plan seront donc proposés pour qu'il puisse être voté. (G.L.)

© Les Sports 2005