La cosmopolite équipe de Chelsea, asphyxiée à l'aller par un Monaco réduit à dix (3-1), va devoir puiser dans un fighting spirit tout britannique pour prétendre s'offrir une première finale de Ligue des champions, mercredi en demi-finale retour. «J'ai dit après la rencontre que nous n'avions plus que 20pc de chances de nous qualifier. Mais que l'on ait 5, 10 ou 90pc, nous devons y croire», explique l'entraîneur de Chelsea Claudio Ranieri, rasséréné par la victoire de ses protégés, la première depuis un mois, samedi en championnat face à Southampton (4-0). Un Ranieri montré du doigt, coupable d'avoir adopté une tactique jugée suffisante sur le Rocher: en faisant entrer un attaquant supplémentaire après l'exclusion de Zikos, il désorganisa son équipe, laissant le champ libre à la révolte des Monégasques.

C'est là que se situe le principal souci pour les Anglais. En plus de devoir marquer au moins deux fois pour se qualifier, ils ne devront pas laisser la moindre opportunité à l'attaque adverse. Que ce soit par Morientes (8 buts) ou Prso (7 buts), meilleurs buteurs de la compétition, Giuly ou Nonda, la défense des Blues sera sollicitée. Une défense qui sera privée de Desailly, suspendu deux matches après son coup de coude sur Morientes, de Makelele, voire peut-être de Gallas, touché à la cuisse gauche. A Monaco, Rothen et Prso sont incertains, tandis que Squillaci, de retour après une blessure à une cuisse, postule à nouveau pour une place en défense centrale.

Porto y croit dur comme fer

Dans l'autre demi-finale qui se joue ce mardi, malgré le nul concédé à domicile, José Mourinho croit dur comme fer à une qualification du FC Porto. «Nous n'avons pas peur. Je crois que nous ferons un grand match et irons en finale à Gelsenkirchen», assénait-il après l'aller.

L'entraîneur de Porto - seul club vainqueur de l'épreuve dans le dernier carré et qui vient de remporter son 20e titre de champion - compte sur le retour de Derlei. L'attaquant brésilien (13 buts en 17 matches de championnat), tenu éloigné des terrains depuis la fin de l'année dernière, est revenu la semaine dernière. Le Depor qui sera privé d'Andrade et Mauro Silva (suspendus), espère retrouver la phénoménale force collective qui avait fait exploser le Milan AC, champion d'Europe en titre, en quart de finale retour (victoire 4-0 après une défaite 4-1 à l'aller).

DEMI-FINALES RETOUR

Mardi

La Corogne (Esp) - Porto (Por) 20h45 (0-0)

Arbitre: Pierluigi Collina (Ita).

Mercredi

Chelsea (Ang)-Monaco (Fra) 20h45 (1-3)

Arbitre: Anders Frisk (Suè).

© Les Sports 2004