Surdoué sur le terrain, l'aîné de la famille Hazard l'est très vite devenu avec les médias. Depuis ses années à Lille, sa communication est limpide, jamais tapageuse. Les punchlines ne sont pas pour lui, ni les revirements de situation. Comme il le rappelait ce matin au quotidien Le Parisien: "A chaque mercato, on dit : 'Eden va partir'. Et à chaque fois que j'ai dit que je restais, je suis effectivement resté. A l'inverse, j'avais dit lors de ma dernière saison à Lille que j'allais partir et je suis effectivement parti." Son départ de Chelsea cet été n'est certes pas aussi évident que celui de Lille il y a désormais presque quatre ans mais, petit à petit, le Brainois ouvre des portes à d'autres clubs dans ses interviews, alors qu'il les fermait encore à double tour il y a quelques mois.

Récemment, il avait rappelé son amour du Real Madrid et son envie de côtoyer un certain Zinédine Zidane. Le Français et le Diable rouge s'admirent réciproquement depuis des années et les voir travailler dans le même club serait tout sauf une surprise. "Bien sûr que Zidane, ça donne envie, c'était mon idole quand il était joueur... et cela fait longtemps qu'il dit du bien de moi" a-t-il encore déclaré à nos confrères Français ce lundi.

Mais la véritable nouveauté, c'est le discours d'Eden vis à vis du PSG et d'un possible retour en Ligue 1. Jusque-là, il expliquait généralement vouloir poursuivre l'aventure en Angleterre, voire découvrir l'Espagne, plutôt que revenir sur ses pas et retrouver l'Hexagone. En maître de la communication qu'il est devenu, le n°10 des Blues a attendu cette interview avec "Le Parisien" - probablement le média le plus lu, avec L'Equipe, du côté du Parc des Princes - pour ouvrir la porte au PSG. A la question très directe "Le PSG, ça vous intéresse ?", l'intéressé a répondu, certes avec quelques précautions d'usage avant le duel PSG-Chelsea en Ligue des Champions: "Difficile de dire non au PSG, comme à toutes les équipes capables de gagner la Ligue des champions. Maintenant, le PSG fait partie de cette catégorie. Et pour moi, remporter la Ligue des champions, c'est le principal objectif. Mais pour l'instant, je ne m'attarde pas là-dessus." D'ailleurs, un peu plus tôt dans cette même interview, Eden avait souligné la forme retrouvée par Angel Di Maria dans la capitale française après avoir connu des jours difficiles en Premier League. Notre compatriote fera-t-il du parcours de l'Argentin un exemple à suivre ?

Une chose est certaine, le club français ne se privera pas de faire des offres mirobolantes aux Londoniens l'été prochain. Si le Real entre dans les enchères, cela pourrait devenir le véritable feuilleton de l'été prochain.