Le sélectionneur national chypriote, Charalambos Christodoulou, admet que son équipe aura fort à faire face aux Diable Rouges lors de la rencontre qualificative pour l'Euro 2016 samedi soir. C'est ce qu'il a fait savoir vendredi au stade Roi Baudouin. "Tout le monde sait qui est le favori. La Belgique est la meilleure équipe du groupe mais aussi l'une des meilleures équipes du monde", a-t-il déclaré. "Ça ne sera pas une rencontre facile".

Après les forfaits de Dimitris Christofi, George Efrem, Dossa Junior et le gardien de but Antonis Giorgallide, c'est avec une équipe chypriote décimée que 'Pambos' Christodoulou a fait le voyage en Belgique. L'absence de Christofi et de Efrem risque bien de se faire ressentir quand on sait qu'ils ont déjà inscrits chacun trois buts dans ces qualifications pour l'Euro 2016. "Nous sommes en effet confrontés à un grand nombre de blessés mais j'ai confiance en ceux qui ont fait le déplacement à Bruxelles. Pour certains d'entre eux, ça sera la première fois qu'ils affronteront un adversaire d'un tel niveau mais nous devons montrer du caractère et jouer en équipe", a déclaré l'entraîneur de Chypre.

85e du ranking FIFA, Chypre occupe la 3e place du groupe B avec 6 points sur 12. Après la victoire surprise des Chypriotes en Bosnie (1-2), ils ont ensuite facilement pris la mesure de Andorre (5-0) avant de perdre des plumes au Pays de Galles (2-1) et face à Israël (1-2). "La rencontre face à la Bosnie est incomparable à celle de demain. Nous avions une toute autre équipe à disposition. En plus, la Belgique est encore d'un autre niveau que la Bosnie, les Belges sont clairement meilleurs", a ajouté Christodoulou.

Tout comme son entraîneur, le défenseur Giorgis Merkis s'attend à une rencontre compliquée face aux Diables Rouges samedi. "La Belgique est favorite mais nous allons donner le meilleur de nous même, jouer avec fierté et défendre à 100% les couleurs de notre pays. On devra en effet se passer de joueurs clés mais c'est maintenant au tour des jeunes talents de montrer ce qu'ils ont dans le ventre. Jouer contre une équipe du top nous donne encore plus de motivation".


Wilmots: "Mes joueurs ont faim"

En marge de la rencontre face à Chypre, les Diables Rouges ont participé à leur dernier entraînement de la semaine vendredi. Cette dernière session d'entraînement s'est en grande partie déroulée à huis clos. Tous les joueurs étaient à disposition du sélectionneur national, Marc Wilmots.

Excepté les forfaits déjà annoncés de Romelu Lukaku, Steven Defour, Thomas Meunier et de Laurens De Bock, l'intégralité du noyau des Diables Rouges était présente pour cette dernière session d'entraînement. Un groupe qui, selon Marc Wilmots, est prêt à en découdre samedi soir face à Chypre. "Tout le monde est prêt physiquement, il n'y a pas eu de problème de dernière minute", a déclaré Wilmots à l'issue de l'entraînement. "Durant le dernier entraînement, le médecin de l'équipe est monté sur la pelouse à 5 reprises pour des petites entorses mais il n'y a rien de grave. Ça montre à quel point les joueurs ont faim. J'ai pu voir cet enthousiasme tout le long de la semaine".

La Belgique est 4e du groupe B avec 5 points sur 9. Un groupe mené par Israël, qui accueillera la Belgique mardi à Jérusalem, avec 9 points. Ensuite, suivent le Pays de Galles (8pts sur 12) et Chypre (6pts sur 12). La Bosnie (2pts sur 12) et Andorre (0pt) ferment la marche du groupe. Samedi, Israël recevra les Gallois et la Bosnie se déplacera à Andorre. Un classement qui risque de connaître certains changements d'ici samedi soir.

"Nous voulons obtenir un 6 sur 6 contre Chypre et Israël mais je ne me sens pas plus sous pression que d'habitude. La pression est là depuis que j'ai signé en tant que sélectionneur national. Contre Chypre, qui évoluera certainement avec un bloc bas, nous devrons rester patients et calmes. Il faudra les faire courir et les fatiguer. J'ai beaucoup de respect pour les Chypriotes et j'ai étudié leurs faiblesses et leurs forces et il ne faudra pas s'attendre à des cadeaux de leur part. Nous avons encore une analyse vidéo de prévue tantôt", a ajouté Wilmots.

Marc Wilmots reste cependant muet concernant son onze de départ. "Ça je ne dit pas", réagit-il. "Je veux que tout le groupe soit concentré au maximum. Eux-même ne savent pas qui débutera la rencontre, ils seront au courant de ça quatre heures seulement avant le coup d'envoi".