"La différence avec 2013 est que nous avons plus des meilleurs joueurs à tous les niveaux alors qu'à l'époque, on a gagné avec moins de (top) joueurs", a déclaré Neuer, l'un des quatre survivants de la campagne glorieuse de 2013, avec Jerome Boateng, David Alaba et Thomas Müller, sans compter Robert Lewandowski, le meilleur buteur (15) de la compétition avant la finale, qui fut finaliste perdant avec Dortmund à Wembley.

"On a une classe de joueurs au-delà des 18 membres de l'équipe, c'est fantastique les joueurs que nous avons", a poursuivi le champion du monde 2014, soulignant la profondeur apportée notamment par le meneur brésilien Philippe Coutinho et le milieu espagnol Thiago Alcantara.

Champion d'Allemagne et vainqueur de la Coupe, le Bayern aborde la finale européenne sur une série de 21 matches gagnés, une performance que Neuer attribue en partie à l'entraîneur Hansi Flick, passé en dix mois du statut d'intérimaire à celui de possible auteur d'un rarissime deuxième triplé pour le club bavarois.

"Ce qui le distingue, c'est son approche calme et équilibrée et son travail avec l'équipe d'entraîneurs, a commenté le capitaine de l'équipe d'Allemagne, âgé de 34 ans. "Nous sommes toujours bien préparés et avons toujours un plan. Vous ne pouvez suivre qu'une seule philosophie - il la définit et nous la mettons à exécution".