Roberto Martinez estime qu’il est facile de motiver ce très grand noyau malgré la qualification à l’Euro bientôt assurée.

Si les Diables gagnent en Écosse et que les Russes battent le Kazakhstan dans le même temps, il ne manquera… qu’un point aux Belges pour être officiellement qualifiés à l’Euro 2020. Sachant qu’il restera quatre matchs à jouer, dont la réception de Saint-Marin.

Est-il encore facile de motiver ses joueurs lors d’une telle promenade de santé ? "Oui, bien sûr. C’est avant tout la concurrence qui motive" , explique Roberto Martinez. "J’ai 52 joueurs que je suis pour l’équipe A. Je ne peux en prendre que 23 à l’Euro. Chaque possibilité de se montrer est donc importante pour mes hommes. Ils doivent rendre mes choix encore plus compliqués."

Et tant pis si le magnifique Hampden Park sonnera un peu creux ce lundi soir. La fédération écossaise attendait 30 000 personnes, mais c’était avant la défaite vendredi passé contre la Russie. Cela a sérieusement refroidi l’enthousiasme local. Heureusement, les Diables pourront compter sur le soutien de près de 2 000 fans.

Ceux-ci pourront voir l’équipe type disponible. Mertens et Lukaku reprendront leur place. Un Romelu qui a impressionné Martinez à l’entraînement. "Je ne l’ai jamais vu aussi heureux et concentré. Il est libéré et plein de fraîcheur. Son changement de club lui a fait du bien. À l’Inter, il est face au plus grand défi de sa carrière."