Moins convaincant que les semaines précédentes, Mouscron est néanmoins parvenu à aligner une troisième victoire de rang. Au nom de toute son équipe, Walter Baseggio avouait avoir été gêné par la manière de procéder de Dender. "A onze contre onze, Dender était bien dans son match. Comme prévu, nos adversaires ont procédé par de longs ballons en direction du grand Van Den Eede qui déviait bien souvent pour un équipier arrivant de la deuxième ligne. Après l'exclusion de Jérémy Sapina, nous avons serré le jeu comme il fallait le faire. Malgré quelques occasions pour Dender, nous avons bien tenu le coup. Grâce à notre caractère, nous sommes parvenus à inscrire un second but en fin de match."

Auteur de plusieurs beaux gestes techniques et d'un but en début de match, Jaycee s'est quelque peu éteint par la suite. L'attaquant du Bahreïn doit encore parfaire son travail défensif, mais dans les moments difficiles, Mouscron peut compter sur Volders. "Comme Mouscron ne joue pas avec un véritable numéro 10 et que Jaycee ne pressait pas l'axe central de la défense locale, Dender était libre de balancer des longs ballons. Cela a compliqué le travail de toute l'équipe. Heureusement, Volders s'est de nouveau illustré en arrêtant un penalty. Le coup de réparation n'était pas tiré comme un roi, mais notre portier a choisi le bon côté. Cette victoire revient néanmoins à toute l'équipe, car sans les deux buts des attaquants, nous n'aurions pas gagné."

En délivrant un corner millimétré en direction de Adnan Custovic, le meneur de jeu mouscronnois a adressé sa troisième passe décisive de la saison. Il s'en est pourtant fallu de peu que Walt quitte le terrain avant de botter ce coup de pied arrêté. "Je n'étais pas blessé, mais le coach voulait me remplacer afin d'injecter du sang frais dans l'équipe. Je lui ai demandé d'attendre un peu afin que je puisse donner le corner. J'avais repéré quelques failles au sein de la défense de Dender. Avec un brin de chance et surtout grâce au travail réalisé à l'entraînement sur les phases arrêtées offensives, j'ai ainsi pu délivrer mon troisième assist de la saison. Pour l'instant, mon premier but se fait attendre malgré les quelques occasions que j'arrive à me créer à chaque rencontre. Mon boulot consiste avant tout à faire marquer mes partenaires et c'est bien là le plus important."

Sans se prendre la tête, l'ancien Anderlechtois s'amuse de voir l' Excel en tête du classement. "Le championnat ne s'arrête malheureus ement pas maintenant. Si c'était le cas, nous aurions été attentifs au résultat du Standard, car le titre aurait été en jeu."