Les vacances sont déjà terminées pour les footballeurs de division 1. L’heure de la reprise dans les clubs a sonné. L’heure des stages à l’étranger ou en Belgique également.

Entre hier et demain, les 16 clubs de l’élite auront repris le collier. Les stages permettent de souder un groupe, d’y introduire de nouveaux membres sans enrayer la mécanique et de construire physiquement et tactiquement une fin de saison.

Tout le monde ne part pas sur un pied d’égalité puisque six clubs ont décidé de rester dans nos frontières, contre 7 en Espagne, 3 en Turquie et 1 au Portugal. Mais partir à l’étranger n’est pas un gage de succès. Charleroi avait passé, l’hiver dernier, une semaine en Turquie. Sans succès au bout du compte puisque les Zèbres se retrouvent en D2...

La crise aidant, les clubs sont plus nombreux, cette saison, à rester en Belgique. Ils tireront peut-être avantage des températures clémentes auxquelles nous avons droit. Ainsi, si Courtrai reste fidèle à son désir de ne pas du tout organiser de stage (ce qui lui a réussi la saison dernière), Mons croisera Saint-Trond à Blankenberge, Louvain et Westerlo se rendront à Knokke, alors que le Lierse délaisse l’Egypte pour Coxyde.

Champion l’an dernier, Genk renoue avec ses habitudes et se rend une nouvelle fois à Antalya, avec un nouveau joueur dans ses bagages. En effet, après s’être entraîné avec La Calamine à son retour de Suisse, Logan Bailly fait partie du voyage. Officiellement, il n’est pas question d’un retour officiel au Racing mais seulement d’un "entretien de condition" Sarr, de son côté, est resté à quai.

Le Sporting d’Anderlecht, lui, change de pays et passe d’Espagne en Turquie, à Belek, où le Beerschot séjournera également.

L’Espagne, elle, recueille la majeure partie de nos expatriés. Si Marbella comptera sur la présence du Club, de Lokeren et de Zulte Waregem, Malines se rend à Chiclana de la Frontera, La Gantoise - comme d’habitude - à Oliva et le Standard, pour une première fois, à La Manga.

Notons enfin que le Cercle profite sûrement de sa bonne entente avec le Sporting Portugal et se rend à Lisbonne.

Mais qui aura finalement choisi la recette gagnante ? Seule la vérité du terrain le montrera. A partir du 14 janvier et de la 20e journée, on commencera à avoir un début de réponse