Le Sporting version 2006 plane... Après un sans-faute lors des trois premières journées de championnat, une défaite 2-1 au Real - avec une très bonne deuxième mi-temps - et un tirage au sort en Ligue des champions qui fait rêver à un second tour, le début de saison mauve aurait pu être pire... Demain soir, ils espèrent poser la cerise sur le gâteau, en battant l'éternel rival brugeois. Pour ce faire, Anderlecht compte sur sa petite star, Mbark Boussoufa, qui avait brillé au Kuipje et à Bernabeu. La saison passée, avec Gand, il avait ridiculisé Bruges.

«J'ai joué des meilleurs matches que celui-là, mais les gens se rappellent du 4-1 et de mes trois buts, dit-il. J'ai vu des gens pleurer après le match. Je me rappelle qu'un couple s'était marié avant la rencontre. Je ne savais pas que la rivalité entre Gand et Bruges était si grande. C'est pour ça que j'ai déclaré que je n'irais jamais de Gand à Bruges. Même chose à Anderlecht: je ne quitterai jamais ce club pour Bruges.»

Lors de son premier match à domicile, Mbark Boussoufa n'avait pas encore montré tout son talent. Demain, cela pourrait être son jour de gloire. «Je crois qu'on pourra offrir du spectacle. Le GB avait placé dix joueurs derrière le ballon. C'était fort difficile de combiner.»

Le match dans le match oppose les deux transferts les plus chers de l'histoire du championnat belge: Boussoufa contre Daerden. «Le prix des transferts m'importe peu. Je m'amuse sur le terrain, sans ressentir la moindre pression. D'ailleurs, ce n'est pas moi qui ai rempli les chiffres lorsque Gand a négocié avec Anderlecht.»

Entre-temps, Boussoufa est déjà le joueur le plus populaire à Anderlecht. C'est son maillot qui - de loin - se vend le mieux dans le fanshop. «Les gens m'aiment, et moi, je les aime», dit le petit Marocain, qui a refusé le numéro 21 de Zetterberg. «Je trouve que ce numéro ne doit plus jamais être offert à quelqu'un d'autre. Pär était un réel monument. J'aime mon n°11. J'ai entendu que c'était celui de Rensenbrink. J'ai vu d'anciennes images de lui. Cela me flatte d'être comparé à lui. Je ferai tout pour signifier autant pour Anderlecht que lui.»

Concernant le match contre Bruges, Franky Vercauteren n'a rien laissé deviner mais il optera sans doute pour une défense à quatre, dans laquelle Vanden Borre devrait avoir la préférence sur Legear. Juhasz, qui n'a pas rassuré lors de ses dernières sorties, pourrait laisser sa place à Pareja, très bon face au Real. Frutos, lui aussi convaincant au Santiago Bernabeu, pourrait recevoir sa chance: dans ce cas, Hassan ira sur le banc et Boussoufa reculera dans la ligne médiane.

Les équipes probables Anderlecht: Zitka; Vanden Borre, Pareja, Van Damme, Deschacht; Boussoufa, Vanderhaeghe, Goor; Tchite, Biglia, Hassan ou Frutos. Bruges: Stijnen; Priske, Maertens, Clement, Klukowski; Englebert, Vermant, Daerden; Salou, Blondel, Balaban.

© Les Sports 2006