Manchester City-FC Barcelone sera la principale affiche des 8e de finale de la Ligue des champions dont le tirage au sort a été effectué ce lundi à Nyon, au siège de l'UEFA.

Les matches aller des 8e de finale se joueront les 17-18 et 24-25 février, les matches retour les 10-11 et 17-18 mars. La finale est programmée le 6 juin à Berlin.

Voici le tableau des huitièmes de finale :
PSG - Chelsea
Manchester City - Barcelone
Leverkusen - Atlético Madrid
Juventus - Dortmund
Schalke 04 - Real Madrid
Shakhtar Donetsk - Bayern Munich
Arsenal - Monaco
FC Bâle - FC Porto


Europa League : Les Mauves veulent éviter un long déplacement à l’est de l’Europe.

Le tirage approche à grandes enjambées, mais l’excitation n’est pas le maître mot du côté d’Anderlecht. La tension montera ce lundi sur le temps de midi lorsque les joueurs et les journalistes se rassembleront afin d’assister au tirage au sort de l’ Europa League au stade Constant Vanden Stock.

Le mot d’ordre est d’éviter les déplacements qui risquent de fatiguer les organismes.

Les Mauves espèrent donc éviter un long déplacement en Russie ou en Ukraine ou dans le froid de Varsovie.

Besnik Hasi : "Je lis que la direction veut jouer la finale (NdlR : en fait, ils ont parlé de la demi-finale de l’épreuve) . Donc, je préfère ne pas rencontrer de trop gros morceaux (Rires) . Mais il n’y a pas de petites équipes. Je n’ai donc pas de préférence. Sauf au niveau de la distance. Je préfère ne pas aller trop loin en Russie. Il y fera très froid au mois de février. J’aurai récupéré quelques blessés et les participants à la Can. Si nous nous qualifions pour toutes les compétitions, nous aurons 9 matches en 28 jours."

Le discours de Dennis Praet allait complètement dans le même sens que celui de son coach.

"Je n’ai pas trop envie d’aller jouer en Russie. Pourquoi pas affronter un top européen comme Everton. Ou alors jouer contre le Salzbourg de Massimo Bruno. Ce serait chouette de l’affronter."

Avec l’élimination de Saint-Étienne, Fabrice N’Sakala n’aura pas la chance de jouer un club français. "Cela aurait pu être chouette, un retour à la maison , dit-il en souriant. Honnêtement, je n’ai pas de desiderata mais j’ai déjà envoyé un message à Massimo Bruno car on risque de le jouer. Ce serait marrant."

À Bruges, on aimerait surtout éviter les gros morceaux que Liverpool, Tottenham, Rome ou encore Séville. Un déplacement en Ukraine est également à éviter car il y fera froid en hiver.

Les pots de la C2:

© DH