A la lecture du calendrier lorsque celui-ci fut dévoilé, les plus ardents supporters du Brussels étaient bien conscients que les deux premières journées seraient ardues. En effet, Genk et Lokeren se profilaient comme deux candidats à l'Europe. Dès lors, on se disait que le premier adversaire qui entrerait dans les cordes des Molenbeekois serait La Louvière. Pas de chance, ce sont des Loups, qui trônent en tête du classement, qui se déplaceront demain au stade Machtens! «Un rendez-vous qui tombe à point nommé pour nous», intervient Christ Bruno qui officie pour l'instant à ce fameux poste de back gauche qui est l'objet de pas mal de discussions. «Recevoir les meneurs doit constituer une forme de motivation supplémentaire pour nous. Nous nous devons de démontrer que nous ne sommes pas une formation de perdants! Nous ne formons pas une petite équipe. Je suis persuadé que nous avons les moyens de réaliser quelque chose de positif ce week-end. Et ce, en restant aussi organisés que nous l'avons été lors des deux premières journées et en y ajoutant une touche de réalisme offensif.»

Le Carolo est le genre de joueur qu'Emilio Ferrera aime bien, même s'il fait partie de ceux qui sont très régulièrement repris de volée par le mentor du stade Edmond Machtens. Christ Bruno est un gagneur dans l'âme: «Je suis bien physiquement et mentalement mais les deux premiers revers essuyés me restent toujours en travers de la gorge.»

«Un match de Coupe»

On peut compter sur Albert Cartier, le coach de La Louvière, pour ramener chacun à la raison lorsque c'est nécessaire. La préparation du match face au Brussels, il n'a pas voulu la bâcler. «On rencontre cette semaine un adversaire qui sera déjà déterminé alors qu'on n'a joué que deux matches, analyse l'entraîneur français. On doit rester bien organisé et garder en tête une idée commune. Et cette première idée est de ne pas encaisser. Car je vous avoue que je n'aime vraiment pas ça. Chaque but encaissé découle d'une erreur mais il faut qu'on soit plus concentrés et plus rigoureux qu'on l'a été jusqu'ici.»

Le classement actuel n'est en tout cas pas quelque chose qui obnubile le groupe: «Franchement, on n'en a jamais parlé. Qu'on ait pris six points, ça c'est important. Et pour en prendre cette semaine, il faudra mettre tout : du coeur et de l'intelligence. Le corps agit, la tête commande, mais si ça ne passe pas par le coeur, on n'arrive à rien. Je sais qu'il faudra qu'on soit plus forts encore que lors de nos sorties précédentes car au fil des semaines, les équipes deviennent aussi plus au point.»

et

Brussels: Nys, Emeran, Greven, Lausci, Bruno, Riise, Haydock, Culek, Selemani, Zezeto, Nong.

Dudas ne s'est pas entraîné hier (contracture au mollet). Il devrait prendre place sur le banc demain. Kinet a participé à tout l'entraînement sans la moindre gêne; il réintègre la sélection. Logiquement, Riise devrait recevoir une première chance comme titulaire au détriment de Makasi, ce qui permettrait à Zezeto d'évoluer dans l'axe. Selemani qui respire la grande forme devrait conserver la confiance de son entraîneur.

La Louvière: Proto, Blay, Toyes, Guilmot, Klukowski, Brahami, Van Handenhoven, Assou-Ekotto, Espartero, Murcy, Ishiaku.

Albert Cartier ne va probablement pas reconduire l'équipe qui a gagné ses deux premiers matches. Yannick Zambernardi souffre des adducteurs et si ses chances de jouer sont évaluées à 50pc par le staff médical, on ne devrait prendre aucun risque à son sujet. Camus a repris avec le groupe mais il pourrait effectuer son retour dans la sélection en cas de forfait du Corse. Odemwingie revient dans un groupe de 18 joueurs à la place de Baynon mais il ne devrait pas commencer la rencontre de demain.

Arbitre: M. Jordens.

Match: Dimanche à 15h.

© Les Sports 2004