L'Union belge de football (URBSFA) a tenu à préciser que le Comité d'appel avait confirmé seulement en partie la sanction infligée par le Comité sportif au joueur d'Anderlecht Marcin Wasilewski: il sera bien suspendu pour 4 rencontres, mais le sursis de deux matchs tombe. Contrairement à ce qui avait été relayé, Wasilewski ne sera pas sous le coup d'un sursis de deux matches jusqu'au 31 décembre 2012. Anderlecht a décidé de ne pas aller en appel de la décision.

Pour rappel, Marcin Wasilewski avait asséné un coup de coude à Peter Delorge le 18 mars lors de la rencontre entre Saint-Trond - Anderlecht (2-2) comptant pour la 29-ème journée de la phase classique du championnat.

Le parquet avait entamé une procédure de poursuite sur base des images télés qui a mené à une sanction de six matches (4 effectifs, 2 avec sursis) prononcée par le Comité sportif le 3 avril. Anderlecht est allé en appel de la décision le 12 avril, avec l'abandon du sursis comme résultat.