"Qui, cette fois, est le favori ?"
© BELGA

Football

"Qui, cette fois, est le favori ?"

Michel Dubois

Publié le - Mis à jour le

Le Club Bruges est déterminé à repartir en conquête exactement sur le même rythme qu'avant la trêve. "Notre premier tour, qui a débuté sur un mode mineur, a démontré l'étendue de nos possibilités. Nous avons acquis la conviction que nous étions en mesure de réussir le doublé. Mieux : ce doublé, nous en faisons notre objectif !" a martelé Jacky Mathijssen, en guise d'appréciation finale du stage en Turquie dont l'entraîneur du Club s'est déclaré extrêmement satisfait.

La perspective de reprendre la compétition par un nouveau match phare n'est pas pour déplaire à Jacky Mathijssen : "C'est le test idéal pour savoir si nous sommes vraiment prêts à poursuivre d'emblée notre marche en avant. Nous l'abordons dans un tout autre état d'esprit que la saison dernière. Nous ne jouons plus le couteau sur la gorge. Une élimination n'hypothéquerait pas notre championnat. Dois-je vous préciser que je préfère de loin la situation présente à celle de l'an dernier ?"

Jacky Mathijssen prévient cependant : "Les résultats du week-end sont venus opportunément rappeler qu'un match de Coupe ne peut jamais être comparé à une rencontre de championnat. Anderlecht a peiné contre Waasland, La Gantoise s'est imposée d'extrême justesse chez la lanterne rouge sans l'avoir, sans doute, mérité. Et que dire de Zulte-Waregem, qui n'a pu franchir l'obstacle, en derby, chez le leader de la D2 ?"

À l'instar de l'attitude qu'il avait adoptée avant le derby en championnat, au début du mois de novembre dernier, Jacky Mathijssen s'est bien gardé d'attiser le moindre brandon d'une discorde éventuelle : "J'attends une rencontre indécise mais agréable entre deux formations qui n'usurpent pas leurs positions actuelles au classement. Le Cercle peut s'enorgueillir d'avoir incarné l'équipe la plus offensive du premier tour. Dans quelle mesure la césure l'aura-t-elle affecté ? J'observe incidemment qu'en novembre dernier, le Cercle jouissait légèrement des faveurs du pronostic. Est-ce toujours le cas aujourd'hui ? Je n'en ai pas le sentiment. En ce qui nous concerne, le statut de favori ou d'outsider ne modifie en rien notre approche de la rencontre. Nous avons seulement l'avantage sur le Cercle d'être plus souvent que lui confrontés avec la pression. Je peux aussi assener une autre certitude : si nous nous qualifions, nous serons encore plus forts pour entamer le second tour du championnat."

Jacky Mathijssen a encore précisé : "Si mon banc reste motivé comme il l'a été avant la trêve, nous terminerons très près de la tête..."

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous