DEURNE L'entraîneur de la Raal a accepté de relever le défi de Genk en endossant la vareuse du futur directeur technique: «Même si entraîner Genk est une opportunité que beaucoup ne reçoivent pas, j'aurais pu corrompre ma personne et ma position en acceptant un rôle de terrain avant de rejoindre les coulisses. Je suis donc convaincu que le rôle de directeur technique était la meil- leure solution. J'aurai la charge de toute la politique sportive du club, du haut vers le bas, équipe première comprise. Mais si rien n'a été signé samedi avec Jos Vaessen, c'est parce que je souhaite que mes attributions soient clairement spécifiées dans le contrat, pour éviter toute forme de tension avec le futur entraîneur. Je ne pense pas qu'annoncer mon départ aux joueurs à quelques heures d'un match soit très opportun mais je voulais être honnête avec eux et confirmer les rumeurs. Ma priorité reste de toute façon la Raal, et cela, même si je serai forcément consulté par le président du Racing pour certains dossiers.»

© Les Sports 2004