SCLESSIN «J'avais dit avant le match que le port du maillot doré ne suscitait en moi aucune émotion particulière. J'en ai fourni la preuve ce soir (NdlR: lire samedi). J'avais aussi déclaré que ce n'était pas le maillot qui jouait mais moi. Il n'est jamais facile d'inscrire un but. Ici, je suis parvenu à en marquer deux face à une très bonne équipe de notre championnat. Mais le plus important, c'était de remporter ces trois points, et nous l'avons fait. Nous aurions pu gagner plus largement. Je m'en veux d'avoir raté une belle occasion en première mi-temps. Moreira était mieux placé que moi et j'aurais dû lui glisser le ballon. Malheureusement, je ne l'ai pas vu et quand je l'ai entendu, il était trop tard. Heureusement, cela n'a pas eu la moindre conséquence. J'ai entendu les supporters scander mon nom mais ils ont aussi encouragé mes partenaires. Je suis plus populaire qu'avant mais cela ne change rien pour moi...»

© Les Sports 2005