SAINT-TROND Après avoir marqué un but important en Coupe de Belgique à La Gantoise, Serhiy Kovalenko s'est mis en évidence en championnat, samedi soir, au Staaien. Pour plusieurs raisons. Tout d'abord par- ce qu'il a obtenu sa première titularisation en championnat en lieu et place de Mémé Tchite, ensuite parce qu'il a pesé sur les défenseurs adverses et enfin parce qu'il... s'est fait exclure à 20 minutes du terme. «Je mérite peut- être la première carte mais pas la deuxième», soupirait l'attaquant ukrainien à l'issue de la rencontre. «J'ai joué la balle, je n'ai pas touché le joueur. L'arbitre a exagéré, je suis dégoûté. C'est dommage car je suis exclu au moment où nous prenions le match en main. À dix contre onze, c'était directement devenu beaucoup plus difficile... Cette mauvaise réputation du Standard aux yeux des arbitres, je ne savais pas si c'était vrai... Mais aujourd'hui, je me pose à mon tour certaines questions!» Avec ses deux avertissements synonymes d'exclusion, Serhiy Kovalenko sera suspendu lors de la venue à Sclessin de La Louvière dimanche (18h).

© Les Sports 2006