Mircea Rednic a eu l'occasion de réagir au micro de Voo Foot après son premier match à la tête du Standard. Satisfait de la victoire, il tient à remercier Peter Balette pour l'aide qu'il lui a apportée.

"J'ai vu une bonne attitude, meilleure que celle que j'avais vue sur DVD en arrivant. Peter Balette m'avait bien informé sur les joueurs et sans lui, cela aurait été difficile pour moi. On a redonné de l'enthousiasme et l'esprit Standard à cette équipe. On a eu la maitrise du jeu mais nous aurions pu être plus réalistes. Il reste beaucoup de travail et, avec les joueurs dont on dispose, on peut encore faire mieux" expliquait le Roumain.

"Les joueurs manquaient de confiance mais ce soir, ils ont montré beaucoup de caractère. Ce n'est pas facile de gagner ici" ajoutait celui dont le coup de patte tactique s'est vu dès ce mercredi soir. En alignant un 4-2-2-2 avec le duo Vainqueur-Buyens à la récupération, le tandem Bulot-Van Damme sur les flancs et Batshuayi-Ezekiel en pointe, Rednic avait bien l'intention de peser sur la défense de Genk et d'imposer au milieu de terrain limbourgeois, et notamment Gorius, un gros pressing.

Si les hommes de Mario Been ont déjoué, concédant seulement leur deuxième défaite à domicile de la saison (la première datait du... 15 juillet, en amical contre le PSV Eindhoven), c'est en partie grâce à la mise en place tactique offensive du Standard. "Les joueurs ont bien respecté mes consignes, même s'il y a eu quelques petits manquements. On a fait un bon match et on mérite cette victoire" concluait le coach, tandis que ses joueurs, tels que Bulot et Ciman, évoquaient en zone d'interview l'importance du pressing imposé au milieu de terrain genkois pour priver le duo Vossen-De Ceulaer de ballons.

Si la tactique ne sera pas forcément la même à chaque match, les futurs adversaires du Standard devront sans doute s'attendre à une équipe plus conquérante que celle du début de saison !