Envoyé spécial à Florence

Le voyage s'est déroulé sans accroc. La délégation a quitté le sol belge à 10 h pour se poser à Pise à 11 h 49... sous la pluie. Après une heure de car, les joueurs ont rejoint leurs quartiers à Florence avant de prendre la direction du stade Artemio Franchi en fin d'après-midi. La pluie avait cessé de tomber, mais il faisait toujours lourd et le ciel était encore nuageux. Et la séance s'est achevée sous une " drache" typiquement belge, avec quelques coups de tonnerre. Pas de quoi gâcher l'optimisme de René Vanderyecken.

"J'espère un bon match de la part des deux équipes. C'est important. Davantage encore pour l'Italie qui est dans la dernière ligne droite avant l' Euro", commente le sélectionneur des Diables. "De notre côté, on espère que ce match, qui arrive en fin de saison, sera le début du renouveau. Un nouveau départ avant les matches de qualification pour la Coupe du Monde 2010."

Quel résultat serait bon aux yeux du sélectionneur ? "On joue toujours pour gagner. Mais un match nul serait aussi un bon résultat contre l'équipe championne du monde... Le plus important, c'est l'expérience que ce groupe jeune va pouvoir emmagasiner contre des joueurs très expérimentés. Je vais aussi essayer des choses en vue de notre premier match de qualification contre l'Estonie, le 6 septembre à Sclessin (NdlR : lors du prochain match amical, le 20 août contre l'Allemagne, les " Olympiques" seront absents...)."

Ce qu'il faut absolument éviter, c'est une nouvelle gifle, à l'instar de lors du dernier match amical des Diables Rouges contre le Maroc au stade Roi Baudouin (1-4).

"L'adversaire, le contexte, le moment... tout est différent. J'attends une réaction positive suite à cette défaite. On est en fin de saison. J'ai constaté aux entraînements que les joueurs étaient particulièrement motivés pour ce match. Les Italiens, eux, sont concentrés sur l' Euro , pas vraiment sur ce match amical contre la Belgique. Le foot italien est toujours d'un très haut niveau. Avec une grosse mentalité : ils n'envisagent rien d'autre que la victoire."

L'une des deux équipes sera donc forcément déçue... Espérons que la manière, au moins, soit encourageante du côté des Diables...