"Nous devons maintenant discuter et définir des modalités avec la FIFA puis avec l'UE pour s'accorder sur des règles empêchant les centres de formation d'être pillés par des clubs plus riches", a expliqué mardi à l'AFP William Gaillard, directeur de la communication de l'UEFA et conseiller du président de l'UEFA Michel Platini.

Cette résolution a été adoptée lors de la réunion du Conseil stratégique de l'UEFA, qui rassemble des représentants de toutes les familles du football (fédérations, clubs, ligues et joueurs).

"La question est mineurs est avant tout un problème moral et éthique, nous avons un devoir de prendre des mesures concrètes pour protéger les jeunes joueurs et les clubs qui les forment", a déclaré Michel Platini, dans un communiqué transmis par l'UEFA.

"Je suis très heureux que les acteurs clés de la famille du football européen partagent une vision commune sur ce thème majeur, et je salue la signature de cette importante résolution", a poursuivi M. Platini.

"Fair-play financier"

Le Conseil stratégique s'est aussi penché sur le "fair-play financier", autre cheval de bataille de M. Platini. La "création d'une nouvelle instance de contrôle financier des clubs au niveau de l'UEFA" a ainsi été débattue, apprend-on dans un communiqué de l'instance dirigeante du football européen.

L'autre "sujet de discussion", fut "le type de mesures à mettre en oeuvre à moyen et long terme dans le football européen, depuis une application plus rigoureuse du système existant, jusqu'à des mécanismes de contrôle des coûts plus stricts afin de garantir que les clubs restent dans les limites de leurs moyens propres".

"Il faut empêcher les déficits des clubs3, avait expliqué M. Platini le 28 août à Monaco lors d'une entrevue avec la presse. 3Ce n'est pas une attaque contre les clubs anglais mais contre une forme de tricherie. Si les clubs n'ont pas l'argent, ils ne peuvent pas avoir les joueurs.

J'ai des valeurs: On ne peut pas gagner à crédit. Je veux qu'un club qui vient jouer une compétition européenne soit +clean+, en équilibre financier."