Lukaku réalise-t-il la meilleure saison de sa carrière? Avec 22 buts en 29 matchs toutes compétitions confondues, il est le véritable patron de l'Inter Milan. Son porte-drapeau. Ce dimanche, il l'a encore prouvé avec une prestation XXL face à la Lazio. Avec un doublé et une passe décisive, cette victoire porte clairement la patte du Diable rouge.

Et les journaux ne s'y sont pas trompés. Romelu Lukaku s'incruste sur toutes les premières pages des quotidiens sportifs italiens. A commencer par la Gazzetta dello Sport. Avec une grande photo de Romelu, le journal titre "L'Inter crie là-haut" afin de signifier que les Nerazzurri se sont emparés de la première place au détriment de l'AC Milan. Pour nos confrères, "Lukaku est le véritable chef. Si vous n'avez pas eu de Saint-Valentino, appelez Romelu Lukaku!".

Dans ses pages, le quotidien souligne la prestation du joueur. Et ses statistiques exceptionnelles depuis le début de sa carrière. "Certains cadeaux prennent du temps à se déballer. Et Romelu Lukaku face à la Lazio avait l'air d'un enfant (même s'il pesait 93 kilos ...) sous le sapin de Noël. Mais il faut savoir mériter certains cadeaux", commence le journal. "Avec ce doublé contre la Lazio, Lukaku a atteint les 300 buts en carrière entre ses différents clubs et son équipe nationale (56 avec le maillot Nerazzurri, 87 avec Everton, 57 avec la Belgique, 42 avec Manchester United, 41 avec Anderlecht et 17 avec la WBA). Curiosité finale: contre la Lazio, c'est le troisième doublé à domicile de Lukaku en Serie A. Personne n'a fait la même chose cette saison dans l'un des cinq championnats majeurs en Europe."


Au-delà de ses deux buts, c'est sa passe décisive et son action pour Lautaro Martinez qui a impressionné les suiveurs du club. "Cette course tous azimuts pour déraper sur Parolo puis ouvrir la porte à Lautaro est l'emblème d'une puissance physique écrasante. (...) Lukaku est toujours l'homme qui peut changer la donne."


Grâce à cette victoire, l'Inter Milan dépasse son ennemi juré de l'AC Milan... avant de le retrouver la semaine prochaine dans un derby électrique. "Ce doublé vaut la première place de l'Inter à la veille du derby. Mais aussi la première place des buteurs partagée avec Ronaldo. Et dimanche, Lukaku retrouve Ibra après les étincelles de la Coupe ce qui a également généré une peinture sur un mur à l'extérieur du stade Meazza."


Le Corriere dello Sport, considéré comme second journal sportif du pays, a également placé Romelu Lukaku en Une. Pour le quotidien, le Belge était trop fort pour les défenseurs de la Lazio. "Haut Lukaku" titre le journal avant ensuite de revenir dans ses pages sur sa prestation. "Les Biancocelesti passent à la trappe à cause d'un imprenable Lukaku." Les journalistes estiment également que notre compatriote vaut "plus d'une demi-équipe" ou "que l'équipe vole avec lui. Vous avez dit Icardi qui?", en référence à l'Argentin, parti au PSG, que Romelu Lukaku a remplacé avec succès il y a 18 mois.

© Twitter

Evidemment, tous les journaux le désignent comme l'homme du match de cette rencontre. Eurosport Italia lui a octroyé la note de 8/10. "Le meilleur. Toujours implacable dans les onze mètres. Il marque un doublé avec un penalty du gauche et un tir du droit qui n'a laissé aucune chance à Reina. Dans le moment le plus délicat du match, lorsque la Lazio revenait, il commence la contre-attaque comme un train, submerge Parolo et emballe la passe décisive pour Lautaro pour le but du break. Homme du match."

Pour TuttoSport, le journal de Turin, il y avait "trop de Lukaku pour la Lazio, qui a tenté de mettre un bâton dans les roues d'un joueur en pleine forme. C'était le retour de Hulkaku. Il a écrasé la Lazio comme l'incroyable géant vert".

Après la rencontre, Antonio Conte, le coach des Nerazzurri, n'a pas voulu encenser que Lukaku. Toute son équipe méritait les éloges. "Il a certainement donné une excellente réponse comme toute l'équipe. Cela devient difficile de ne pas parler en bien de tous les joueurs. Pour Romelu, il est important de donner des réponses. Certains avaient évoqué de séquelles psychologiques après le derby. Mais le garçon est correct. Il y a des moments où il est en méforme mais aujourd'hui, il a été de retour de façon dominante. Nous avons besoin de ce Romelu et de toute l'équipe pour jouer chaque match avec cette attitude et cette attention."

Les Nerazzurri auront encore bien besoin d'un Romelu Lukaku de ce niveau pour aller chercher le Scudetto. Pour cela, ils devront tout de même prendre soin de leur atout numéro un. Car depuis le début de la saison, entre les déplacements en équipe nationale et ses matchs avec l'Inter, le colosse n'a eu droit qu'à douze jours de congé ! Il aura donc forcément besoin d'un entraînement adapté pour tenir le coup physiquement. Et mentalement où la bataille avec Ibra de dimanche prochain fait déjà saliver tous les journalistes de la Botte.