Galatasaray, vainqueur du Real Madrid (3-2), et le Bayern Munich, qui s’est imposé devant Manchester United à Old Trafford (1-0), ont pris l’ascendant, mardi, lors des deux premiers quarts de finale aller de la Ligue des champions de football.

Menés 2 à 0, les Turcs sont parvenus à renverser la situation en seconde période face aux champions d’Europe et cette courte victoire, acquise grâce à un but du Brésilien Jardel à un quart d’heure de la fin, leur autorise tous les espoirs, dans deux semaines au stade Santiago-Bernabeu.

Dominé en première période, le Bayern, bien organisé en défense, est apparu plus frais en fin de match. Le Brésilien Paulo Sergio, seul devant Barthez, le gardien international français de Manchester, a offert la victoire aux Munichois à quatre minutes de la fin, dans cette revanche de la finale 1999 remportée par les Anglais (2-1).

Le Bayern partira favori pour le match retour, au Stade Olympique de Munich, d’autant que Manchester United sera privé de son meneur David Beckham, qui a écopé d’un nouveau carton jaune. Côté allemand, Salihamidzic et Lizarazu seront absents pour la même raison que Beckham.

Manchester United avait attaqué le match pied au plancher, mais les Allemands ne se sont jamais désorganisés au cours de cette rencontre disputée sur un rythme élevé.

Le Real pensait avoir fait l’essentiel à la pause, après que Helguera eut ouvert le score sur une tête piquée (33e), à la suite d’un coup franc tiré par Figo, Makelele doublant la mise d’un tir croisé dix minutes plus tard. Mais Galatasasaray réduisait le score sur un penalty de Umit après une faute de Makelele sur Hasan Sas (47e). Le même Hasan Sas, libre de tout marquage, égalisait à la 66e et Jardel portait le coup de grâce aux Madrilènes, de la tête, à la conclusion d’un contre.

Les deux derniers quarts de finale aller, Leeds - Deportivo La Corogne et Arsenal - Valence ont lieu ce mercredi.